Biathlon

Championnats du Monde Biathlon 2024 – Le sprint pour Laegreid, les Français hors du podium

Sturla Laegreid a remporté l'épreuve du sprint lors des championnats du monde de biathlon 2024, à Nove Mesto. Avec un 10/10 au tir, le Norvégien devance ses compatriotes Johannes Boe et Vetle Christiansen. La Norvège réalise un nouveau triplé cette saison. Eric Perrot, meilleur Français, prend la quatrième place de la course.

La France domine le biathlon féminin, la Norvège domine le biathlon masculin. Ce samedi après-midi, les Norvégiens ont écrasé le sprint hommes des championnats du monde 2024. Sturla Laegreid remporte le titre mondial devant ses compatriotes Johannes Boe (+3.5) et Vetle Christiansen (+18.6)

À lire aussi – Le classement du sprint hommes des championnats du monde de biathlon 2024

Laegreid, Boe et Christiansen intouchables sur le sprint des championnats du monde

Comme c'est le cas depuis le début de la saison, les Norvégiens ont dominé les débats sur le sprint des championnats du monde de biathlon 2024. Sturla Laegreid est le nouveau champion du monde du sprint, son sixième titre mondial et le premier en sprint. Il a devancé ses compatriotes Johannes Boe et Vetle Christiansen. Johannes Boe n'est pas passé loin de conserver sa couronne, mais le leader du classement général de la Coupe du monde a fait une faute sur son tir couché. Néanmoins, il a pu se rassurer sur sa condition physique avant la poursuite de demain où il partira avec un peu plus de trois secondes de retard sur Laegreid.

3 français dans le top 10

Comme c'est le cas depuis le début de la saison, il n'y aura aucun français sur le podium. Éric Perrot n'est pas passé loin du podium, mais une erreur sur son tir debout l'a condamné à terminer au pied du podium. Néanmoins, le champion du monde du relais mixte a pu montrer de quoi il était capable sur une course de ce niveau et se place idéalement avant la poursuite de demain. Quentin Fillon Maillet (+40.7) et Emilien Jacquelin(+55.4) terminent respectivement huitième et neuvième avec une erreur chacun au tir. Ils partiront un peu plus loin demain, mais restent placés pour la poursuite. Les deux hommes auraient pu espérer mieux sur cette course. Malheureusement, ils ont craqué lors du dernier tour.

 

Coordinateur en chef de We Sport - Habitué du Stade Bollaert-Delelis et de la Trouée d'Arenberg - L'été, je vis pour les exploits de Thibaut Pinot sur les routes du Tour de France - Mon rythme de vie est aussi rapide qu'un tir de Julia Simon

Dernières publications

En haut