Coupes d'Europe

Champions Cup (J1) : Clermont s’offre un festival offensif à Bristol

Portée par une attaque étincelante, l'ASM a débuté sa campagne européenne par une large victoire sur la pelouse de Bristol (38-51). Le Japonais Kotaro Matsushima a inscrit un triplé.

Pour son entrée en lice en Champions Cup, Clermont se déplaçait ce samedi après-midi à l'Ashton Gate Stadium de Bristol. Au coup d'envoi, la formation auvergnate alignait un quinze de départ séduisant avec ses principaux atouts offensifs, de George Moala à Damian Penaud en passant par Alivereti Raka ou Kotaro Matsushima. Sébastien Vahaamahina était quant à lui titularisé en troisième ligne pour pallier le forfait de dernière minute de Peceli Yato. Du côté des Bears, la star fidjienne Semi Radradra manquait à l'appel, blessée à la jambe avec sa sélection.

Une entame tonitruante de Clermont

Dès les premières minutes de jeu, l'ASM offre un visage extrêmement plaisant. Les hommes de Franck Azéma attaquent la rencontre pied au plancher et font aussitôt craquer la défense anglaise. Bien servi par Moala, Penaud perce la ligne adverse puis décale Raka le long de la ligne de touche. Celui-ci réussit une passe après contact parfaite pour Matsushima, qui inscrit le premier essai de la rencontre (0-7, 4e). Quelques instants plus tard, c'est au tour de Naqalevu de s'illustrer. Le centre fidjien intercepte une transmission de Callum Sheedy, l'ouvreur de Bristol, et file aplatir seul sous les poteaux (0-14, 7e).

Après cette entame parfaite, l'ASM poursuit ses efforts. Les Jaune et Bleu se montrent inspirés dans tout ce qu'ils entreprennent et perturbent les Anglais, qui cafouillent plusieurs ballons. Après une mêlée clermontoise, une nouvelle combinaison parfaitement réalisée trouve Raka puis Matsushima. L'arrière japonais sert Damian Penaud qui ne se fait pas prier pour scorer à son tour (0-21, 15e). Après un quart d'heure très plaisant, Clermont se détache déjà grâce à un jeu léché et des trois-quarts excellents.

Une rencontre débridée

Le réveil anglais intervient quelques minutes plus tard lorsque l'arrière Max Malins file réduire le score à la suite d’une mêlée (7-21, 21e). Mais les Auvergnats sont impitoyables et vont immédiatement reprendre leurs distances. Décalé sur l'aile droite par Naqalevu, Matsushima fait valoir sa vitesse pour marquer un deuxième essai et permettre à l'ASM de décrocher, déjà, le bonus offensif (7-26, 27e). La rencontre est rendue très agréable à suivre par deux équipes joueuses, cherchant systématiquement à mettre du rythme. Bristol répond d'ailleurs par un deuxième essai, marqué par Bryan Byrne sur ballon porté (14-26, 36e), mais Camille Lopez convertit une pénalité face aux poteaux juste avant la mi-temps et donne trois nouveaux points à Clermont (14-29, 39e).

À la pause, Clermont mène largement au score. (© P. Childs/Reuters)

Au retour des vestiaires, le match repart sur les mêmes bases et reste toujours aussi ouvert. Sheedy et Lopez inscrivent chacun une pénalité (17-32, 45e), puis la valse des essais redémarre de plus belle. Le demi de mêlée Harry Randall marque d'abord pour Bristol (24-32, 49e), mais Penaud réplique quatre minutes plus tard et s'offre à son tour le doublé (24-39, 53e). De quoi infliger un coup au moral des Bears, qui voient l'ASM sanctionner chacun de leurs flottements défensifs. Les minutes suivantes sont ainsi à l'avantage des Clermontois. Après une percée de Cancoriet, le troisième ligne Fritz Lee y va de son essai (24-44, 64e), puis l'intenable Matsushima décolle vers le triplé grâce à une belle course dans les intervalles (24-51, 69e).

Avec plus de cinquante points au compteur, les Jaune et Bleu disposent désormais d'une marge confortable et assurent leur victoire. Bristol signe tout de même une réaction d'orgueil en toute fin de rencontre, grâce aux essais de Ioan Lloyd (31-51, 74e) et Siale Piutau (38-51, 78e). Au terme d'un match extrêmement décousu, Clermont s'offre donc une victoire bonifiée à l'Ashton Gate Stadium.

Matsushima, le facteur X

Au rayon des performances individuelles, l'ASM peut évidemment remercier son arrière Kotaro Matsushima. Dans tous les bons coups, la star japonaise a inscrit un triplé et bonifié chaque ballon qu'il a touché. Après le festival de Cheslin Kolbe hier avec Toulouse, il a prouvé que le Top 14 était décidément une véritable terre d'artistes. Au centre, le néo-zélandais George Moala a lui aussi réalisé une prestation XXL, semant la panique à plusieurs reprises dans la défense anglaise. Côté Bristol, c'est le jeune Max Malins qui s'est particulièrement illustré.

L'ASM entame donc sa campagne de Champions Cup de la meilleure des manières, avec une victoire bonifiée à l'extérieur. Au cours d'une rencontre très plaisante, les Clermontois ont signé une copie convaincante en inscrivant sept essais.


Antoine Gerard

J'aime le football mais seulement parce que les Verts existent.

Dernières publications

En haut