Cyclisme

Coup double pour Caleb Ewan à Stirling

Le sprinteur Australien de la Lotto Soudal 2.

D'abord, dès les premiers kilomètres, Joey Rosskopf (Team CCC) s'est élancé à l'avance de la course accompagné par Jenner (Australie). Il a été rejoint quelques kilomètres plus tard par le duo De Vresse (Astana) et Goldstein (Israel Start Up Nation). Le coureur Américain en a profité pour passer en tête de la difficulté du jour à deux reprises pour prendre le maillot de la montagne. Ensuite, leur avance a atteint les trois minutes alors que la formation Deceuninck Quick-Step a géré l'allure du peloton.

Après une attaque du coureur Amércain dans la deuxième ascension, les quatre leaders ont déjà perdu une minute puisque les équipiers du leader du général ont décidé d’accélérer le tempo.

Puis, le coureur Israélien est passé en tête lors du premier sprint intermédiaire alors que l'écart s'est approché de la minute.

En voyant cet écart fondre, de Vresse a décidé de lancer seul à l'avant de la course. Le Belge est passé en tête lors du second sprint. Quarante secondes plus tard, McCarthy (BORA hansgrohe) et Bennett (Jumbo Visma) ont glané les dernières secondes de bonification.

Par la suite, à moins de 30 kilomètres de la fin, un accrochage a eu lieu à l'arrière du peloton mettant à terre Sabatini (Cofidis), Delage (FDJ Groupama) et Roelandts (Movistar) notamment. Alors que l'homme de tête est repris par le peloton emmené par toutes les équipes des prétendants à la victoire au général et à la victoire d'étape.

Une grosse chute collective a eu lieu à moins de deux kilomètres de l'arrivée. Environ 30 coureurs dont Jay McCarthy (Bora Hansgrohe), Chris Lawless (Ineos), Ben Hermans (Israel Start Up Nation) et Rafael Valls (Bahrain McLaren) ont été obligé de poser pied-à-terre. Cependant, les coureurs ont été replacé dans le même temps que le vainqueur du jour.

Pourtant superbement emmené par le champion d'Australie Cameron Meyer, le double vainqueur du Tour Down Under 2 a lancé son sprint de l'autre côté de la route. Du côté de Romain Bardet, il a fini avec un retard de 2″23.

Enfin au classement général, Caleb Ewan a pris le maillot à Sam Bennett (Deceuninck Quick-Step). Impey est troisième à une seconde devant Philipsen à 4 secondes.

Demain, place à une première explication entre les prétendants au général à Paracaombe avec une bosse de 1200 mètres de long à 9,3 % en guise d'arrivée.

Photo : Julie Davies


Emilien Descampiaux

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Dernières publications

En haut