Coupe du monde 2022 : l’Argentine débute timidement, l’Uruguay in-extremis

0
Ligue 1

Cette nuit du 9 octobre marquait le début des éliminatoires pour la prochaine Coupe du monde 2022 au Qatar, dans la zone Amérique du Sud. Alors que l’Argentine a disposé de l’Equateur (1-0), l’Uruguay a battu le Chili au terme d’un match à rebondissements (2-1).

 

Une Argentine en demi-teinte

Pour ce qui sera très certainement son dernier défi mondial sous le maillot argentin, Lionel Messi a mené les siens vers le succès cette nuit, face à l’Equateur. Dans un rencontre dominée par l’Albiceleste mais où les envolées furent néanmoins peu nombreuses, le quintuple Ballon d’Or a inscrit le seul but de la rencontre suite à un penalty provoqué par Lucas Ocampos (11e). L’Argentine a ainsi débuté sa campagne de la meilleure des manières d’un point de vue comptable, mais devra montrer bien davantage collectivement lors de ses prochaines sorties, si elle ne veut pas se faire de frayeur pour la qualification, comme cela a pu être le cas par le passé.

Le Matin - Messi donne la victoire à l'Argentine face à l'Equateur
Crédit photo : Lematin.na

 

L’Uruguay au bout du temps additionnel

L’autre rencontre très attendue de cette nuit sudaméricaine opposait l’Uruguay, quart de finale de la dernière Coupe du monde, au Chili, vainqueur des Copa America 2015 et 2016. Si les Uruguayens se sont montrés plus entreprenants en première période, avec notamment une frappe sur la barre de Fede Valverde et un but inscrit sur penalty par Luis Suarez (39e), les hommes en rouge ne se sont pas laissés abattre et sont revenus avec de meilleures intentions en deuxième période. La Roja a alors égalisé par Alexis Sanchez à la 54e minute, avant de tenir tête à son adversaire du soir dans une rencontre qu’elle aurait pu remporter, si M. Aquino avait accordé au moins un penalty sur l’une des deux actions litigieuses, qui ont provoqué la colère des Chiliens. Au lieu de cela, c’est finalement la Celeste qui a forcé la décision en fin de rencontre, en repartant avec les trois points suite à une lourde frappe de l’attaquant de Valence Maximiliano Gomez dans le temps additionnel (2-1, 90e+3). Une véritable délivrance pour la formation d’Oscar Tabarez, qui réalise un petit braquage, sur sa seule frappe cadrée du second acte.

 

A noter que dans la troisième rencontre de la soirée, le Paraguay et le Pérou se sont neutralisés, avec deux doublés d’Ángel Romero et d’André Carrillo (2-2). La nuit prochaine, c’est le Brésil qui entamera sa campagne de qualifications en recevant la Bolivie, à Recife (02h30).

 

Crédit photo de l’image en Une  : Plaza Deportiva

 

Grégoire Allain

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here