Coupe du monde

Coupe du monde : l’Italie avale le Canada façon “Al dente”

L’Italie continue son bonhomme de chemin en dominant le Canada avec le bonus offensif (48-7). Les Canucks ont été vaillants mais ont commis trop d’erreurs techniques à l’approche de l’en-but italien. Un manque de réalisme qui entraîne un score fleuve et sans appel. 

 

Jusqu’ici tout va bien. Quatre jours après avoir dominé la Namibie avec le bonus offensif (47-22), les Italiens ont récidivé en atomisant des Canadiens beaucoup trop maladroits pour espérer autre chose qu’une déculottée. Les Canucks se sont trompés d’endroit pour prendre une douche. Bah oui, difficile de jouer au rugby lorsque le savon colle au main. Les coéquipiers d’un Van der Merwe très remuant ont mangé trois occasions franches d’essais avec à chaque fois des en-avants aberrants à cinq mètres de l’en but. Un score qui ne reflète pas le match, mais qui montre une immense supériorité physique des Italiens tout au long de la rencontre.

 

Les avants italiens se sont régalés 

Une différence abyssale de puissance entre les deux paquets d’avant a permis à la Squadra Azzura de se détacher au score. Après 12 minutes de jeu, les Italiens mènent déjà 17-0 grâce à deux essais en force du talonneur Steyn et du capitaine Budd. Les Canadiens n’arrivent pas à contrer la puissance italienne et ne convertissent toujours pas leurs bons mouvements offensifs.

La deuxième mi-temps n’est plus qu’une formalité pour les hommes en bleu qui inscrivent deux autres essais grâce encore une fois aux “gros”. Negri tout d’abord, et quelques minutes plus tard un essai de pénalité à la suite d’une mêlée encore une fois ultra dominante pour l’essai du bonus. Mais les avants italiens sont généreux et profitent de la fatigue des hommes à la feuille d’érable pour écarter les ballons et régaler les trois quarts. Bellini, Zani et Minozzi vont parachever le succès italien. Malgré la réduction du score de l’ailier canadien Coe à la suite d’un énième mouvement offensif d’envergure, le Canada pourra s’en vouloir de ne pas avoir convertit ses occasions, et subit là une lourde défaite.

 

Après une entrée en matière plutôt légère, l’Italie va faire face au monstre à deux têtes de cette poule B, la Nouvelle Zélande et l’Afrique du Sud. Les Canadiens, eux, vont aller brûler un cierge pour éviter de prendre une fessée face aux Blacks dans six jours.

 

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/l-uruguay-bat-les-fidjiens/

 

Crédit photo en Une : France TV



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
venenatis, mattis Curabitur diam sit risus. at justo adipiscing dictum