Ski Alpin

Coupe du Monde Ski Alpin 2022/2023, Wengen : les Norvégiens domptent le Lauberhorn

Coupe du Monde Ski Alpin

Wengen ne déçoit jamais, et les skieurs ainsi que les fans du ski ont pu s’en apercevoir une fois de plus ce week-end ! Le Lauberhorn nous offre année après année un spectacle unique et même si les Suisses étaient à domicile, Wengen pourrait être rebaptisé la montagne Norvégienne. Avec Aleksander Aamodt-Kilde qui s’est offert le doublé descente-Super-G, et Henrik Kristoffersen le slalom, la Norvége a été reçue 3 sur 3. Retour sur ce week-end de la coupe du monde ski alpin 2022/2023 disputé chez nos amis Helvètes.

Coupe du Monde Ski Alpin : Aleksander Aamodt-Kilde ne laisse rien à ses adversaires

Dompter le Lauberhorn demande maitrise et technique, avec des courbes à tailler que seuls les grands skieurs parviennent à réaliser. Et c’est ce qu’à réaliser Aleksander Aamodt-Kilde !

Moins dominateur en Super-G, le Norvégien a pourtant fait parler sa science de la glisse et sa puissance pour lever les bras vendredi. Alors que Stefan Rogentin semblait tenir la victoire entre ses mains avec un passage de toute beauté qui avait relégué le grand Marco Odermatt à près de 4 dixièmes, Aleksander Aamodt-Kilde est venu priver les Suisses d’un doublé à domicile. Auteur d’un haut de parcours sans la moindre faute, le Scandinave n’avait plus qu’à gérer avec la vitesse accumulée sur le bas du tracé. Suffisant pour conserver un petit avantage sur les skieurs Helvètes.

Rebelotte le samedi lors de la mythique descente de Wengen, étape incontournable de la coupe du monde ski alpin. Bien que le départ fût abaissé au départ de réserve à cause du vent trop présent sur le sommet, cela n’allait enlever en rien au spectacle unique du Lauberhorn. Mais en revanche du suspense, il n’y allait pas en avoir ! À cause d’un skieur, Aleksander Aamodt-Kilde. Faisant parler sa puissance physique, le Norvégien donna une leçon à ses adversaires, du début jusqu’en bas du tracé. Une démonstration mettant son plus grand rival Marco Odermatt à près d’une seconde, le Suisse s’inclinant contre meilleur que lui. Un podium complété par le surprenant Mattia Casse, qui s’offre un second podium cette saison après sa 3ème place à Val Gardena.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Audi FIS Ski World Cup (@fisalpine)

La revanche d’Henrik Kristoffersen

Après être sortie de la piste à Adelboden, Henrik Kristoffersen devait se rattraper. Déjà parce que son tempérament le lui oblige, mais aussi pour le classement de la spécialité. Sur une piste marquée par la pluie, le Norvégien a fait jouer son expérience et sa patience pour ne pas prendre tous les risques lors du premier tracé. La seconde manche en revanche allait s’avérer plus rapide avec un tracé favorisant les prises de risque. Et à ce jeu, le Scandinave est le meilleur et le plus intelligent. Pourtant en retard de près d’une demi-seconde sur Loic Meillard après la première manche, le Norvégien allait repousser le Suisse à 2 dixièmes au final, profitant du manque de sérénité du skieur Helvète. Leader du classement de la discipline avant ce slalom, Lucas Braathen doit se contenter de la 3ème place synonyme et ainsi laisser le lead à son compatriote.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Audi FIS Ski World Cup (@fisalpine)

Des Français sans éclats

Privée de Johan Clarey et Matthieu Baillet, l’équipe de France de vitesse n’avait pas de grandes ambitions lors du week-end à Wengen. Lors du Super-G de vendredi, Blaise Giezendanner a décroché une belle 10ème place, devant Nils Allègre 12ème et Alexis Pinturault 15ème. Lors de la descente, Maxence Muzzaton pris une belle 12ème place avec son dossard 29 et Adrien Théaux la 18ème place.

Chez les slalomeurs, l’objectif du moment est de prendre de la confiance en vue des championnats du monde qui arrivent dans 3 semaines. Avec 3 sorties de piste en 4 courses, Clément Noël avait besoin d’arriver en bas, mission réussie avec une 6ème place au final, sans pour autant avoir la possibilité de viser bien mieux. Alexis Pinturault quant à lui rentre dans le top 15 avec sa 13ème place. Mais il faudra faire beaucoup mieux et ce dès le week-end prochain à Kitzbühel !

Coupe du monde ski alpin : les résultats du week-end à Wengen

Vendredi 13 janvier (Super-G)

  1. Alexander Aamodt-Kilde (Norvège)
  2. Stefan Rogentin (Suisse)
  3. Marco Odermatt (Suisse)
  4. Vincent Kriechmayr (Autriche)
  5. Dominik Paris (Italie)

Samedi 14 janvier (Descente)

  1. Alexander Aamodt-Kilde (Norvège)
  2. Marco Odermatt (Suisse)
  3. Mattia Casse
  4. Vincent Kriechmayr (Autriche)
  5. Beat Feuz (Suisse)

Dimanche 15 janvier (Slalom)

  1. Henrik Kristoffersen (Norvége)
  2. Loic Meillard (Suisse)
  3. Lucas Braathen (Norvège)
  4. Linus Strasser (Allemagne)
  5. Atle Lie McGrath (Norvège)

Le programme à venir en Ski Alpin

Les skieurs ont rendez-vous sur la Streif de Kitzbühel, en Autriche à partir de vendredi prochain. Au programme, 2 descentes et un slalom !


Jérémy Ernou

Le sport est une religion

Dernières publications

En haut