Cyclisme

Cyclisme : “Ce sont des connards”, Thibau Nys détruit les sprinteurs

Brillant depuis le début de la saison, Thibau Nys commence à se faire un nom au sein du peloton. Le coureur belge de 21, victorieux à 3 reprises en seulement 4 semaines, a notamment exprimé tout son potentiel lors de plusieurs sprints. Thibau Nys ne souhaite cependant pas être associé aux sprinteurs, qu'il a complètement détruits lors d'une interview donnée au Nieuwsblad.

Thibau Nys a sûrement remporté la plus belle victoire de sa jeune carrière lors du Tour de Romandie. Le Belge s'est offert le luxe de réaliser une échappée lors d'une étape de montagne. Un tour de Romandie réussi pour Nys, qui souhaite désormais surfer sur cette vague de confiance pour confirmer, et s'imposer comme un coureur polyvalent au sein du peloton. Absent du Giro 2024, Thibau Nys a dominé le classement général du Tour de Hongrie. Une boucle réussie grâce à 2 victoires remportées au forceps. Souvent renvoyé à ses capacités de sprint, le coureur Lidl-Trek ne souhaite toutefois pas être cantonné dans cette simple catégorie. Tout d'abord parce qu'il apprécie l'idée d'être polyvalent, à l'image de sa victoire lors de la 2ème étape du Tour de Romandie. Mais aussi et surtout parce que Thibau Nys déteste l'univers des sprinteurs.

Cyclisme : “Ce qui se passe dans un sprint est criminel !”

Ne demandez pas à Thibau Nys s'il se considère comme un sprinteur. Le coureur belge, interviewé par Nieuwsblad, n'a pas fait dans la langue de bois au moment d'évoquer son aversion pour le cercle fermé des finishers au sein du cyclisme. “Absolument pas ! Les sprinteurs sont des connards ! Je ne veux pas être associé à eux” a déclaré Thibau Nys. Le coureur Lidl-Trek a ensuite expliqué pourquoi il ne souhaitait pas être considéré comme tel. “Ce qui se passe lors d'un sprint est parfois criminel ! Sans mentir : criminel. […] J'ai vécu des situations extrêmement graves en Hongrie. Dans la première étape, zoomez sur le plan hélicoptère du dernier kilomètre et demi. Vous pourrez jeter cinq ou six coureurs en prison.” Avec cette déclaration choc, Thibau Nys ne devrait pas se faire des amis au sein de l'univers du cyclisme. Le coureur belge a toutefois le mérite de soulever le comportement parfois problématique que l'on retrouve lors de plusieurs sprints d'étape tout au long d'une saison.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut