Daniel Felipe Martinez gagne sur le Col de Turini

Issu de l’échappée matinale de 38 coureurs, Daniel Felipe Martinez (EF Education First) s’est imposé au sommet du Col de Turini.

Il a déposé dans les 400 derniers mètres Miguel Angel Lopez (Astana Pro Team) qui a fini à 6 secondes.

La troisième place est revenue au Français Nicolas Edet (Cofidis) à 20 secondes juste devant Simon Yates (Mitchelton Scott). L’Anglais a été le premier à lancer les hostilités dans la montée finale.

Du côté de la bataille au classement général, les leaders ont débuté l’ascension finale avec plus de 6 minutes de retard.

C’est le prometteur Colombien Egan Bernal (Team Sky) qui a pris le pouvoir puisque son équipier Michal Kwiatkowski a craqué à 1,5 km du sommet. D’autres prétendants au podium ont explosé dans ce difficile col comme Kelderman et Jungels.

Le Belge Philippe Gilbert (Deceuninck Quick-Step) a fait la bonne opération du jour puisqu’il figurait dans l’échappée du jour. Il est remonté à la deuxième place du général à 45 secondes de Bernal.

Nairo Quintana (Movistar) a fini avec Bernal et il est maintenant troisième à 46 secondes.

Trop court en lâchant sous la flamme rouge, Romain Bardet (AG2r La Mondiale) remonte à la sixième place à 1’45”.

Demain, dernière étape autour de Nice avec six montées à gravir.

A propos de l'auteur

Grand fan de sport depuis de nombreuses années en passant par Franck Vandenbroucke, Michael Jordan, Roger Federer et Ayrton Senna.

Poster un commentaire

ipsum quis Praesent fringilla in vel, consequat.