Angleterre

Démonstration de Manchester United face à Southampton

En s’imposant largement face à Southampton (9-0), Manchester United revient à hauteur de points du leader de Premier League. Cependant, l’ennemi Manchester City sur le trône de l’Angleterre compte deux rencontres en moins que les Reds Devils.

C’est une véritable leçon de football enseignée par Manchester United à Southampton ( score final 9-0). Le coup d’envoi est donné à 21h15 à Old Trafford. La rencontre débute fort avec un carton rouge sorti par l’arbitre sur une grosse faute de Alexandre Jankewitz. Le milieu de Southampton est expulsé dès la deuxième minute de jeu alors qu’il effectue son baptême en Premier League. Fred se procure la première occasion des Reds Devils mais sa frappe ne trouve pas le cadre (8e). Marcus Rashford se montre à son tour pour les Mancuniens, le ballon est capté par le gardien adverse (15e). L’ouverture du score est imminente en faveur de Manchester United (18e), une réalisation signée Aaron Wan-Bissaka (1-0). C’est le deuxième but cette saison en Premier League du défenseur.

Manchester United puissance 4

Les Reds Devils ne s’arrêtent pas là. Marcus Rashford double la mise (25e) en inscrivant son huitième but de l’exercice 2020-21 (2-0). Southampton se dévoile devant le but mancunien avec James Ward-Prowse qui cadre sa tentative (28e). Les opportunités successives de Bruno Fernandes (31e) et Luke Shaw (33e) viennent solliciter le portier de Southampton. Le troisième but de Manchester United intervient sur un contre son camp de Jan Bednarek (34e). Le défenseur est poussé à la faute en voulant dégager en corner sur une frappe de Marcus Rashford (3-0). Edinson Cavani vient mettre un coup de massue aux visiteurs avec un quatrième but à la 39e minute (4-0). L’attaquant inscrit son but de la tête, sa cinquième réalisation de la saison dans le championnat anglais.

Les Reds Devils infligent une manita en seconde période

La seconde période débute avec l’entrée de Anthony Martial à la place de Edinson Cavani. Southampton pense s’offrir une petite bouffée d’oxygène dans cette rencontre, mais le but inscrit est refusé pour une position hors-jeu de son auteur Che Adams (54e). Une affaire qui se joue au pixel près sur l’image du ralenti de la VAR. Manchester United n’est pas rassasié, Bruno Fernandes est face au but mais le gardien adverse effectue un arrêt (56e). Anthony Martial trouve le chemin des filets et passe la cinquième sur la voie d’un large succès qui se dessine (5-0). Sur un dégagement plein axe, Scott McTominay aggrave sévèrement le score avec le sixième but de la partie (6-0). Quelques minutes plus tard, Anthony Martial est proche du doublé mais son ballon vient frôler le poteau droit (74e).

Southampton se voit finir la rencontre à neuf avec un second carton rouge adressé à Jan Bednarek. La faute étant dans la surface sur Anthony Martial, le point de pénalty est désigné. Bruno Fernandes se charge de transformer l’offrande (7-0). Trois minutes plus tard (90e), Martial s’offre un doublé dans cette rencontre (8-0). L’arbitre désigne trois minutes de temps additionnel liées au temps perdu lors de la consultation de la VAR à deux reprises. Un court instant suffisant à Daniel James pour infliger le coup de grâce à la 90+3 (9-0). Manchester United s’offre un gros succès, le treizième cette saison en Premier League. Un score historique qui n’a plus vu le jour depuis 26 ans pour les Reds Devils. C’était face à Ipswich, c’est la troisième fois de l’histoire de la Premier League que ce score s’affiche sur un tableau d’affichage.

Crédits photo : Twitter @ManUtd

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire