Diréction la Vénétie et Monselice pour une arrivée au sprint

0
Ligue 1
Le 22 mai, la treizième étape sera réservée à un sprinteur logiquement à Monselice en Vénétie. Cependant, certains sprinteurs risque de serrer les dents dans les deux bosses dans les 40 derniers kilomètres : Passo Roverello et la montée vers Calaone mais les 12 dernières bornes seront plats.

Image

D’abord, le départ sera donné à Cervia dans la province de Ravenne dans la région Émilie-Romagne sur les rives de la mer Adriatique. Cette ville avait accueilli pour la première fois un départ d’une étape du Giro, lors de l’édition 1985 pour la septième étape.

Les 157 premiers kilomètres seront très plats à travers la plaine du Pô en traversant les localités de Mezzano, Lavezzola, Voghiera, Rovigo, Pozzonovo et une première fois à Monselice.

Ensuite, après avoir passé Galzignano Terme, les coureurs entreront dans le final pour les 40 derniers kilomètres avec l’ascension du Passo Roverello – 4,1 km à 6,7 %.

Image

Puis, après la descente vers Fontanafredda cinq kilomètres en plaine, ce sera la deuxième montée vers Calaone, sur la SP21 – 3,3 km à 6 % avec des passages à plus de 12 % au bas de l’ascension avec deux virages en épingle. Le reste de la bosse sera plus roulante avec des routes rectilignes. Ces deux montées dans les Collines Euganéennes en moins de 20 bornes, vont permettre du mouvement de course soit au sein de l’échappée soit au sein du peloton.

Image

Enfin, après la descente sur Este, les 12 dernières bornes seront toutes plates vers Monselice dans la région Vénétie via la SP6.

Dans les derniers kilomètres s’effectueront au sein de la petite ville dans la province de Padoue en passant au-dessus de la Vénétie. L’arrivée sera jugée sur la via San Giacomo près du Parc Buzzaccarini.

.

Image

Photo : www.sgaialand.it/

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here