Féminin

Division 1 (F) : quel bilan après les six premières journées ?

Stade de Reims

À l’aube de la seconde trêve internationale de la saison qui va interrompre le football féminin pendant deux semaines, il est l’heure de faire un premier bilan de notre chère D1. Les confirmations, les déceptions, les réussites, les surprises, on fait le point !

Le baromètre

Devant, ça surchauffe avec les Lyonnaises auteures d’un sans-faute, suivies des Parisiennes avec 16 points. Les favorites répondent présentes, comme attendu, sans aucune surprise. Montpellier complète le podium avec 13 points. Pour l’heure, les Héraultaises font mieux que confirmer leur statut mais on attend des réactions de l’arrière. Derrière justement, la cinquième place des Bordelaises est bien compréhensible après avoir affronté Lyon et Paris, la suite du championnat devrait faire remonter les Girondines sur le podium.

Au rang des déceptions maintenant, les Guingampaises ! Seulement 3 points à leur compteur et une place de relégable s’ajoutant à un contexte extra sportif laborieux. En effet, après avoir proféré des insultes envers le corps arbitral, Frédéric Biancalani, l’entraîneur des Bretonnes, a été suspendu 17 matches par la Ligue. La réaction de ses joueuses sera l’un des enjeux de la reprise. On peut également parler du dernier du championnat, Issy. Déjà 21 buts encaissés en six journées, pour seulement 5 buts marqués. Trop insuffisant pour les Franciliennes, dont la place en première division semble plus que jamais menacée.

Enfin, pour les bonnes surprises, nous sommes obligés de parler des Rémoises, très performantes dans le jeu depuis le début de la saison. Quatrième meilleure attaque du championnat, 7 points au compteur et les matches face à Lyon et Paris déjà joués : que du positif pour Amandine Miquel et les siennes. Point d’orgue de leur saison, la « remontada » face à Bordeaux dès la première journée. 4-4 après avoir été menées 4-1 à 30 minutes du terme de la rencontre, aucun doute, la saison avait bien commencé.

Les maestros

C’est la Bordelaise Khadija Shaw qui mène la danse des buteuses avec déjà 6 buts à son actif. Un quadruplé à Fleury et un doublé à Reims ont fait l’affaire. En l’associant parfaitement sur le front de l’attaque bordelaise à Katja Snoeijs, auteure quant à elle de 4 buts, les Girondines ont de quoi faire. Le trio parisien formé de Baltimore, Katoto et Diani fait aussi office d’épouvantail dans les défenses avec 11 buts pour elles. Côté lyonnais, dix joueuses ont trouvé le chemin des filets cette saison, ce qui n’en laisse aucune prendre la lumière. Le football est avant tout un sport collectif et les Rhodaniennes en sont conscientes ! Sur le plan individuel, Faustine Robert brille avec 4 buts sous les couleurs rouges et noires, sûrement l’exception qui confirme la règle pour des Armoricaines bien pâles collectivement. Enfin, puisqu’il faut une grande joueuse pour avoir une belle épopée, la Portugaise de Reims Mélissa Gomes fait un magnifique début de saison avec trois buts et une passe décisive, mais surtout un véritable apport dans le jeu.

Le championnat va reprendre le 31 octobre et, en attendant, ce sont les sélections qui occuperont l’espace. L’Equipe de France jouera notamment deux matchs de qualifications à l’Euro. Deux semaines pendant lesquelles les coachs pourront se poser pour réfléchir à l’avenir de leurs clubs respectifs, en espérant évidemment les amener le plus haut possible.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
nec ipsum diam nunc lectus neque. elit. ut risus