Dolphins @ Jaguars (31-13) : Fitzmagic dompte des fauves

0
Dolphins Jaguars
(Crédits ; PFF)
Ligue 1

Presque parfait offensivement, Ryan Fitzpatrick a porté ses Dolphins face à des Jaguars un ton en-dessous la nuit dernière.

Comme des dauphins dans l’eau

Défaits face à deux rivaux de division lors des deux premières semaines, les Dolphins retrouvaient des Jaguars étonnamment très accrocheurs pour leur premier duel extra-division. Si Jacksonville a surpris lors des premières semaines, le match va toutefois très vite tourner à l’avantage des Dolphins. Sur le premier drive du match, Miami contrôle parfaitement le tempo en alternant course et passe. Grâce à un gros travail de Myles Gaskin au sol (95 yds cumulés) et un Ryan Fitzpatrick parfait dans les airs, les floridiens remontent tout le terrain et concluent ce drive d’ouverture par un TD à la réception de Preston Williams (7-0).

Jacksonville récupère le cuir pour sa première série offensive, mais va rapidement rendre le ballon à Miami. Gardner Minshew (30/42, 275 yds, 1 INT) obtient un gain de 24 yds sur sa première passe mais est incapable de décrocher un autre first down, forçant son équipe à punter et offrant déjà à Miami la possibilité de creuser l’écart. Ryan Fitzpatrick est toujours aussi parfait à la passe, et Miami se retrouve très rapidement à un yard de l’en-but. Jordan Howard ne tergiverse pas et inscrit directement un TD au sol, portant l’avance des Dolphins à +14 avant même la fin du QT1 (14-0).

La perfection au masculin ?

Dans l’obligation de réagir, les Jaguars vont pouvoir compter sur un Gardner Minshew qui trouve (pour l’instant) son rythme dans cette rencontre. Aidé par James Robinson dans le backfield, il distribue le ballon à plusieurs receveurs et utilise ses jambes pour entrer en Redzone. Il y trouve d’abord Kelan Cole pour parcourir la moitié du chemin, avant que son coureur ne se dirige vers l’en-but pour réduire l’écart (14-7). Malheureusement pour les hommes de Doug Marrone, Miami est parfaitement réglé et va à nouveau frapper fort.

Sur la série suivante, la troisième de la soirée pour les Dolphins, Ryan Fitzpatrick va encore réussir à inscrire un TD. S’il rate sa première passe du match, il enchaîne les bons choix et en sept minutes Miami se retrouve en Redzone. À peine placé en position pour des points, le barbu trouve Mike Gesicki pour quinze yards et un TD, permettant à son équipe de reprendre quatorze points d’avance (21-7). Aucun autre point ne sera arqué avant la mi-temps, et Miami retournera donc aux vestiaires à +14 et avec seulement deux passes manquées par son quarterback titulaire.

Run Ryan, Run

Au retour des vestiaires, les deux équipes vont rester sur la même dynamique qu’en fin de deuxième quart-temps, à savoir réaliser des drives qui ne s’avéreront pas concluants. Chaque équipe se voit obligée de punter sur sa première série du deuxième acte, avant que Jacksonville ne perde définitivement espoir sur le drive suivant. Sur un drive commencé tout proche de leur propre endzone, les Jaguars réussissent d’abord à remonter jusque sur leurs 22 yds. En 3e&3, Chris Conley commet une interférence offensive qui fait reculer son équipe. Sur l’action suivante, Gardner Minshew perd le ballon et Kyle Van Noy recouvre ce fumble sur les dix yards des Jaguars.

Miami a l’occasion de tuer le match, et va profiter d’une nouvelle erreur de Jacksonville pour se faciliter la tâche. Brandon Watson est en effet pénalisé pour une passe interférence sur Mike Gesicki, et les Dolphins se retrouvent alors juste devant l’en-but. Il faudra trois tentatives à Miami pour marquer grâce aux jambes de Ryan Fitzpatrick mais ça y est, le  match semble enfin plié (28-7).

Coureur trouvé, match lâché

Dans le dernier quart-temps, Jacksonville va tenter de revenir à plusieurs reprises. Sur un drive à cheval entre le QT3 et le QT4, les Jaguars se retrouvent obligés de tenter un quatrième tentative, sans succès. Miami leur rend rapidement le ballon, et Jacksonville va alors réussir à enfin convertir un drive. Gardner Minshew enchaîne les bonnes passes et se retrouve devant la endzone, endroit qu’il choisit pour confier le cuir à James Robinson qui rentre sans soucis dans la endzone (28-13).

Miami est à l’arrêt offensivement, mais va s’offrir une nouvelle chance grâce à sa défense. Obligé de jouer une quatrième tentative proche de sa propre Redzone, Gardner Minshew est sacké et rend le ballon à Miami en très bonne position. Les Dolphins patinent mais profitent de leur placement pour inscrire trois nouveaux points grâce au pied de Jason Sanders (31-13). Garnder Minshew sera intercepté sur le drive suivant par Xavien Howard et le score n’évoluera plus, offrant à Miami un succès mérité. Jacksonville a confirmé s’être trouvé un coureur en la personne de James Robinson (129 yds cumulés, 1 TD), mais n’avait pas les armes pour lutter dans ce match.

Première victoire de la saison pour les Dolphins [1-2], qui auront dix jours pour savourer leur victoire avant de se confronter aux Seahawks. Jacksonville devra rapidement trouver des solutions, avant de croiser la route de Joe Burrow lors de la prochaine semaine de compétition.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here