Domino’s Ligue 2 : Si vous n’avez pas suivi la 17ème journée

Lens stoppe la belle série de Brest, Troyes se fait peur contre Orléans, Grenoble cartonne Béziers, Sochaux souffle (un peu) en battant le Gazélec : retrouvez votre traditionnel récapitulatif, si vous n’avez pas suivi cette 17ème journée en semaine.

Le coup parfait de Lens contre Brest

Alors que Brest était la seule équipe à vraiment suivre la cadence infernale imposée par Metz en tête du classement, Lens a réussi le coup parfait mercredi en prenant le meilleur sur les Bretons. Grâce à une belle première mi-temps validée par un avantage au score de 2-0 (csc de Court et but de Diarra), les Lensois ont fait douter une formation brestoise qui restait pourtant sur douze rencontres consécutives sans défaite toutes compétitions confondues. Brest a tout tenté pour revenir après la pause, en se relançant grâce au quatorzième but de Charbonnier en Ligue 2 (2-1), mais cela n’a pas suffi. Troisièmes, les Sang et Or sont revenus à trois longueurs de leur adversaire du jour. En revanche, avec ce revers, les Bretons laissent Metz s’échapper à quatre points suite à leur victoire contre le Red Star.

Troyes se fait une belle frayeur à domicile

L’ESTAC continue à souffler le chaud et le froid cette saison, en décrochant des résultats, mais souvent dans la souffrance. Cela a une nouvelle fois été le cas contre Orléans, avec un scénario très représentatif de ce que les Troyens sont capables et incapable de faire. Une première mi-temps terne, mais grâce à un penalty généreux obtenu par Touzghar et transformé d’une panenka par Fortuné, qui a valu au défenseur orléanais Cambon un second carton jaune synonyme de rouge, les Aubois se sont retrouvés devant à la pause. La suite ? Un trou d’air pendant le premier quart d’heure de la deuxième période, des erreurs de la défense et du milieu défensif, et Orléans revient et prend l’avantage en cinq minutes… à dix contre onze, grâce à Avounou et Tell (1-2). Il aura fallu que leur adversaire marque pour que les Troyens se réveillent, avec l’égalisation de Martins Pereira à la 67ème et le troisième but inscrit par Pelé à la 83ème (3-2). Malgré une belle frayer, il s’agit de la troisième victoire consécutive en Ligue 2 pour l’ESTAC, qui se rapproche de plus en plus des places de playoffs (deux points).

Grenoble se rapproche du podium

Pour ce duel de promus, le suspense aura duré une mi-temps. En grande forme actuellement, Grenoble aura attendu le but de Chergui à la 52ème minute pour prendre l’avantage, suivi trois minutes plus tard d’un deuxième but de M’Changama sur penalty. Elogo s’est ensuite chargé de mettre fin aux espoirs des Bitérrois à la 71ème, pour sceller définitivement le score de la rencontre (0-3). Aussi incroyable que cela puisse paraître, Béziers n’a toujours remporté un match sur sa pelouse cette saison. Sans un très bon parcours à l’extérieur, l’Avenir Sportif pourrait être dans une situation bien plus compliquée que la quatorzième place qu’il occupe. Mais il faudra se réveiller à domicile car l’exercice est encore très long… Pour les Grenoblois, ce septième succès sur les dix derniers matchs (pour deux nuls et une défaite) leur permet de se rapprocher de plus en plus du podium, car ils sont à présent quatrièmes à égalité de points avec Lens, troisième. Le coach Philippe Hinschberger effectue un énorme travail dans le club isérois, qui pourrait bien être un outsider en mai prochain à ce rythme.

Sochaux s’offre un peu d’air

Il était temps pour Sochaux ! Après quatre défaites concédées sur les cinq derniers matchs, les Lionceaux sombraient petit à petit en bas de tableau, il leur était donc impératif de réagir au plus vite. La réaction a bien lieu mercredi, non sans mal, contre un concurrent direct de surcroît. Il faut dire que le Gazélec a bien aidé Sochaux, en concédant un nouveau carton rouge juste avant la pause à 0-0. Et qui d’autre que Palmieri pour le récolter ? L’ex-messin revenait de sept matchs de suspension récoltés à la suite… d’un carton rouge, cela ne l’a pas empêché de récidiver suite à un geste d’énervement sur Demirovic. Il n’en a pas fallu plus pour que les Lionceaux prennent le meilleur, avec une bonne deuxième période gratifiée de deux buts (Fuchs et Sané) pour enfin renouer avec le succès. Sochaux est à présent en-dehors de la zone rouge, avec un petit point d’avance sur le barragiste. Pas suffisant mais satisfaisant, avant un déplacement chez la lanterne rouge dans dix jours.

7 victoires à domicile

Il ne faisait pas bon se déplacer lors de cette dix-septième journée. Seules trois équipes ont réussir à prendre un point ou plus hors de leurs bases : Lorient (0-0 à Auxerre), Nancy (1-1 à Ajaccio), et Grenoble (0-3 à Béziers). Toutes les autres formations qui recevaient (Le Havre, Lens, Metz, Niort, Paris FC, Sochaux, Troyes) ont pris les trois points dans leur enceinte.


Les résultats

  • Auxerre 0 – 0 Lorient
  • AC Ajaccio 1 – 1 Nancy
  • Béziers 0 – 3 Grenoble
  • Le Havre 2 – 1 Châteauroux
  • Lens 2 -1 Brest
  • Metz 2 – 0 Red Star
  • Niort 1 – 0 Valenciennes
  • Paris FC 3 – 0 Clermont
  • Sochaux 2 – 0 GFC Ajaccio
  • Troyes 3 – 2 Orléans

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 14 décembre : GFC Ajaccio / Le Havre, Brest / Béziers, Châteauroux / Auxerre, Grenoble / Paris FC, Lorient / Niort, Nancy / Troyes, Orléans / Ajaccio, Red Star / Sochaux

Samedi 15 décembre : Clermont / Lens

Lundi 17 décembre : Valenciennes / Metz

 

Source image : Source : lavdn.lavoixdunord.fr

Poster un commentaire

Praesent sed vel, nec eleifend mi, venenatis ante. ut libero Sed