Domino’s Ligue 2 : Si vous n’avez pas suivi la 18ème journée

Metz et Brest prennent le large en tête, Nancy confirme son redressement, Orléans continue sa série noire et le Red Star renoue enfin avec la victoire : retrouvez votre récapitulatif hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 18ème journée de Ligue 2.

Metz et Brest s’échappent

Chaque journée le confirme un peu plus : Metz et Brest sont les deux meilleures équipes de Ligue 2 cette année. Au-dessus dans le jeu, d’une efficacité redoutables, les deux formations semblent bien parties pour s’adjuger les deux premières places du championnat, synonymes de montée directe. Cela se matérialise d’un point de vue comptable, car le trou est fait avec le troisième Lens : cinq points d’avance pour Brest, neuf pour Metz, champion d’automne. Messins et Brestois ont un peu plus consolidé cette avance en battant respectivement Valenciennes (0-2) et Béziers (3-0), avec une nouvelle réalisation de leurs buteurs Habib Diallo (Metz) et Gaëtan Charbonnier (Brest), qui en sont maintenant à quinze buts. Avec une telle régularité dans leurs performances, on voit mal qui pourra empêcher ces deux équipes de finir sur le podium en mai prochain.

Nancy va vraiment mieux

Toutes compétitions confondues, Nancy vient d’enchaîner un sixième matchs d’affilée sans défaite. Cela peut paraître anecdotique, mais cela n’est pas à prendre à la légère, tant l’ASNL en a bavé depuis le début de saison. L’arrivée d’Alain Perrin a donné un souffle nouveau à cette équipe, qui continue d’aligner des résultats positifs. Vendredi, les Nancéiens ont souffert mais ont bien failli jouer un mauvais tour à Troyes. Après avoir concédé une avalanche d’occasions en première période, les Lorrains ont eu la réussite d’ouvrir le score après la pause grâce à Dembélé, et ont tenu leur avantage quasiment jusqu’au dernier quart d’heure, avant que Touzghar ne mette fin à leurs espoirs de succès à Marcel Picot. Etant donné que l’ESTAC restait sur trois succès consécutifs en Ligue 2, ce nul est plutôt une bonne opération pour Nancy, qui empoche tout de même un point précieux dans la lutte pour le maintien. L’ASNL n’est “plus” qu’à quatre points du barragiste Sochaux, un vrai miracle quand on pense qu’elle ne comptait pas le moindre point après sept journées…

Orléans toujours en dégringolade

Le 26 octobre, après une fessée infligée au Red Star (0-4), Orléans était en état de grâce avec six victoires consécutives sans prendre de buts. Depuis, c’est l’hécatombe pour le club de Loiret, du moins en championnat. Cinq défaites sur les six derniers matchs, malgré un bon nul contre Brest (0-0), une véritable descente aux enfers pour une équipe qui se rapprochait du haut de tableau. Vendredi, les Orléanais se sont à nouveau inclinés sur leur pelouse face à l’AC Ajaccio (1-3), en concédant un nouveau carton rouge (Demoncy). On se demande ce qui a pu se passer pour que l’USO dégringole à ce point, sachant que le jeu proposé auparavant était plutôt agréable. Si au classement la situation n’est pas dramatique, avec une onzième place à six points de la zone rouge, le contenu des rencontres est en revanche très inquiétant. Il va vite falloir se reprendre, sous peine de plonger vers le bas de tableau.

Le Red Star stoppe (enfin) l’hémorragie

Cela faisait depuis le 5 octobre que le Red Star l’attendait. Après cinq défaites (et deux nuls) sur les sept derniers matchs, la spirale négative a enfin été enrayée vendredi contre Sochaux. Les Franciliens se sont en effet imposés 3-0 contre les Lionceaux, leur permettant de revenir à un point de Nancy au classement. Le succès se sera dessiné dès la première période avec l’ouverture du score de Faucher juste avant la pause, puis avec l’expulsion de Demirovic les hommes de Faruk Hadzibegic ont fini par faire la différence grâce à Diallo et Tomas. Dans ce duel de bas de tableau, ces trois points sont d’une importance capitale pour le Red Star, surtout avant un déplacement très compliqué au Paris FC. Pour Sochaux, cette défaite est symptômatique des difficultés du club cette saison. La lutte pour le maintien risque d’être terrible.

Une Ligue 2 2018-2019 identique à la précédente

C’est assez rare pour être souligné, mais les neufs premiers du classement de cette saison possèdent exactement le même nombre de points que les neuf premiers de l’an passé à la même période. Reims et Nîmes occupaient les deux premières places comme Metz et Brest actuellement, et on connaît la suite pour les deux équipes… Mention spéciale au Paris FC, qui se situe à la même place que l’exercice précédent (sixième), preuve de sa régularité.


Les résultats

  • GFC Ajaccio 1 – 1 Le Havre
  • Brest 3 – 0 Béziers
  • Châteauroux 0 – 0 Auxerre
  • Grenoble 0 – 1 Paris FC
  • Lorient 1 – 1 Niort
  • Nancy 1 – 1 Troyes
  • Orléans 1 – 3 Ajaccio
  • Red Star 3 – 0 Sochaux
  • Clermont 0 – 0 Lens
  • Valenciennes 0 – 2 Metz

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 21 décembre : Auxerre / Grenoble, Béziers / Orléans, Châteauroux / GFC Ajaccio, Niort / Brest, Paris FC / Red Star, Troyes / Clermont

Samedi 22 décembre : Le Havre / Valenciennes, Lens / Ajaccio, Sochaux / Lorient

Reporté : Metz / Nancy

 

Source image : sport24.lefigaro.fr

Poster un commentaire

accumsan pulvinar ipsum nec amet, Sed tempus justo elit.