Domino’s Ligue 2 : Si vous n’avez pas suivi la 32ème journée

Brest s’impose difficilement à Nancy, Troyes grand gagnant de cette journée, le Paris FC et Lorient se neutralisent, le Red Star s’accroche encore et Hervé Bazile joueur-clé : retrouvez votre rattrapage hebdomadaire, si vous n’avez pas suivi la 32ème journée de Ligue 2.

Brest glane un succès précieux à Marcel Picot

Après un passage à vide au mois de mars, symbolisé par une lourde défaite subie à domicile contre Valenciennes (2-5), Brest s’est remis d’aplomb en allant battre le Red Star lors de la précédente journée (0-2). Rassurant, avant de se déplacer à nouveau chez un autre mal classé, Nancy, qui avait été s’imposer 2-3 à Clermont la semaine dernière, un peu à la surprise générale. On pouvait donc s’attendre à une rencontre disputée, et c’est précisément ce qui a eu lieu. Les Bretons ont rapidement ouvert le score, avec le but de Jessy Pi dès la 7ème minute, et ont failli tenir leur avance jusqu’à la pause, mais Sylvain Marveaux en décidait autrement (42ème). En deuxième période, Brest a accéléré et fait la différence en quatre minutes, avec les réalisations coup sur coup de Matthias Autret (55ème) et Gaëtan Charbonnier (59ème). Nancy a bien tenté de revenir, mais la réduction du score de Marveaux (pour le doublé) est intervenue tardivement (86ème). Résultat, ce sont les Brestois qui sont venus chercher un succès très important dans l’optique d’une montée en mai prochain, puisqu’ils comptent sept points d’avance sur le troisième. Les Nancéiens restent en revanche vulnérables, même s’ils possèdent une avance de cinq points sur l’avant-dernier Béziers.

Troyes bat le Gazélec et monte sur le podium

Si le championnat avait commencé en septembre, l’ESTAC occuperait actuellement la deuxième place de la Ligue 2, à égalité avec Brest. Mais Troyes a complètement manqué son mois d’août, et se retrouve aujourd’hui à lutter pour une place en playoffs. Il n’empêche, en 2019 les Troyens sont impressionnants, avec seulement une défaite concédée en championnat sur leurs douze derniers matchs (0-1 face au Paris FC). Vendredi, les Aubois en ont ajouté un treizième, à la faveur d’un nouveau succès obtenu face au Gazélec Ajaccio. Il n’aura fallu que d’un but pour faire la différence, inscrit par l’inévitable Bryan Mbeumo, l’homme en forme du moment. L’attaquant de 19 ans a ajouté un neuvième but à son compteur en Ligue 2, confirmant qu’il aurait le potentiel pour voir plus haut. L’ESTAC vient donc d’aligner une troisième victoire consécutive, la sixième en sept rencontres, et est montée sur le podium. A six journées de la fin, Troyes fait clairement partie des prétendants aux playoffs, et aura l’avantage de recevoir trois mal classés (Red Star, Nancy, AC Ajaccio) au Stade de l’Aube. En cas de bon résultat à Lorient vendredi, les Troyens pourraient peut-être même viser encore plus haut.

Pas de vainqueur lors du choc entre le Paris FC et Lorient

Dépassés au classement par l’ESTAC, Parisiens et Lorientais avaient l’ambition de prendre les trois points hier, afin de monter sur le podium. Résultat, un score nul, au terme d’une rencontre disputée ou chaque formation aura eu sa période. Lorient a d’abord totalement maîtrisé le premier acte, grâce à un pressing haut, et a logiquement été récompensé à la 33ème minute avec l’ouverture du score d’Alexis Claude-Maurice. Après la pause, le Paris FC a relevé la tête, et a vite recollé au score grâce à Silas Wamangituka (46ème). Plus à l’aise dans le jeu, les Franciliens ont pris l’ascendant, mais ont une nouvelle fois été punis à la 75ème en provoquant un penalty transformé par Pierre-Yves Hamel. Il aura fallu attendre un cafouillage sur coup-franc à la 83ème pour voir les Parisiens égaliser, par l’intermédiaire de Samuel Yohou. Le score ne bougera plus, et les deux équipes se sont quittées sur un nul finalement logique. Les Merlus peuvent néanmoins s’en mordre les doigts, eux qui ont mené par deux fois. Surtout quand on voit leur calendrier, avec la réception de Troyes et un déplacement à Lens ensuite.

Le Red Star continue d’y croire avec une victoire à Béziers

A la recherche d’une victoire depuis le 22 février, le Red Star se rendait à Béziers avec une certaine pression, car une défaite contre son concurrent principal l’aurait quasiment condamné. Les Bitérrois avaient en effet l’opportunité de recoller à deux points des barrages, il n’était donc pas question de prendre ce match à la légère. Sachant que l’Avenir Sportif n’a gagné qu’à une seule reprise à domicile cette saison, les Audoniens ont profité de cette faiblesse pour réaliser le bon coup. Moussa Sao (41ème) et Grégoire Lefèbvre (60ème) ont permis à l’Etoile Rouge de prendre un avantage conséquent, mais Béziers n’a rien lâché et a réduit le score à un quart d’heure de la fin sur un but d’Alexandre Ramalingom. Poussant jusqu’au bout pour au moins sauver un point, les Bitérrois ont fini par craquer à nouveau à la 90ème, punis cette fois par Jordan Faucher. La malédiction du Stade de la Méditerranée s’est encore vérifiée, compliquant un peu plus la tâche. Grâce à ce succès, le Red Star maintient un mince espoir de revenir sur la place de barragiste, avec six points de retard. Dans tous les cas, les deux promus sont en situation plus que délicate, et il apparaît de plus en plus qu’ils feront partie de la charrette dans un mois.

Hervé Bazile, joueur-clé de cette J32

Sans surprise, nous avons désigné Hervé Bazile comme joueur-clé de cette 32ème journée. L’attaquant havrais s’est offert un triplé à Sochaux, offrant ainsi la victoire à son équipe. Le HAC est revenu à sept longueurs des playoffs, et peut encore espérer, avec dix-huit points à gratter d’ici la fin de saison. Une renaissance pour l’ancien Caennais, qui n’avait trouvé le chemin des filets qu’à deux reprises seulement, depuis le début du championnat. Moins efficace qu’Alimami Gory et Tino Kadewere, Bazile est revenu sous le feu des projecteurs vendredi, et ses trois buts pourraient complètement le relancer pour les matchs restants. Coup de chapeau à lui en tout cas.


Les résultats

  • AC Ajaccio 1 – 2 Grenoble
  • Béziers 1 – 3 Red Star
  • Lens 0 – 0 Valenciennes
  • Metz 2 – 1 Châteauroux
  • Nancy 2 – 3 Brest
  • Niort 0 – 0 Auxerre
  • Orléans 2 – 1 Clermont
  • Sochaux 1 – 3 Le Havre
  • Troyes 1 – 0 GFC Ajaccio
  • Paris FC 2 – 2 Lorient

Retrouvez le classement sur ce lien.

Prochaine journée : 

Vendredi 19 avril : GFC Ajaccio / Metz, Auxerre / Sochaux, Brest / Orléans, Châteauroux / Niort, Clermont / AC Ajaccio, Le Havre / Paris FC, Lorient / Troyes, Red Star / Nancy, Valenciennes / Béziers

Samedi 20 avril : Grenoble / Lens

 

Source image : gettyimages.fr

Poster un commentaire

dolor vulputate, dapibus commodo ut leo. felis libero tristique