Championnats Etranger

Borussia Dortmund – Hoffenheim : 2-2 : un score qui n’arrange personne

Ce samedi 13 février, Dortmund joue toujours dans un stade vide contre Hoffenheim. Les jaunes et noirs sont 6e au classement. Ils pouvaient revenir sur le Bayer Leverkusen en cas de victoire. 

Le début de match est plutôt fermé. Les joueurs qui sont censés porter le danger ne sont pas trouvés par les milieux de terrain. Beaucoup de ballons sont dégagés vers l’avant, sans trouver le joueur ciblé. Sur quelques appuis, le club de la Ruhr, par l’intermédiaire de Reyna, commence à trouver Sancho et Haaland.

Premier tir cadré pour Haaland à la 11e minute sur une belle ouverture de Guerreiro. Baumann dévie le ballon. Hoffenheim répond vite mais tire au-dessus de la cage. Emre Can apporte du danger en rentrant au centre du terrain. Comme de l’autre côté, Haaland est cherché au-dessus des défenseurs.

La plus grosse occasion vient suite à une erreur de débutant commise par Akanji. Le défenseur suisse aurait fait une passe décisive à Bebou, attaquant des bleus et blancs si son gardien n’avait pas sauvé ses filets. Près de la surface adverse, un défenseur a voulu imiter son vis-à-vis. Il s’est emmêlé les pinceaux, sans conséquence.

Bebou, très en vue durant les 45 premières minutes

Baumgartner trouve Bebou qui, après avoir dribblé Hummels, frappe dans le petit filet. Toujours 0-0 donc mais Sancho va enchaîner et profiter du retard de Kadebarek pour ajuster le gardien adverse. 1-0 pour les hôtes du jour.

Sancho et Haaland demandaient un penalty. Cependant, l’arbitre demande aux Bleus de jouer, ce qu’ils font très bien puisqu’ils égalisent très vite. Suite à un manque de concentration des jaunes et noirs, Dabbur en profite pour marquer sur l’un de ses premiers ballons dans la surface.

Posch et Kadebarek surveillent de près Haaland. Compréhensible : sur une seule accélération suite à un une-deux avec un Brandt ou Sancho, le serial buteur norvégien fait paniquer la dernière ligne du front. Sur ses quelques prises de balle, Haaland s’enferme souvent et ne trouve plus de solutions. Il perd finalement la balle.

Une deuxième mi-temps moins ouverte

Dortmund accroît sa domination en deuxième période mais les joueurs d’Hoffenheim sont rapides en contre. Suite à l’un de ceux-ci, ils obtiennent deux corners consécutifs. Comme le premier, le deuxième est contré par le gardien. Néanmoins, ses poings sont timidement mis en avant et Bebou rentre le ballon de la tête. Les jaunes et noirs semblent assommés par ce deuxième but.

L’agressivité déployée par les joueurs d’Hoffenheim aurait pu porter préjudice aux joueurs de Sébastian Hoeness suite à un coup-franc. Sans la VAR, l’arbitre était prêt à accepter la remontée au score de Dortmund via un but du célèbre renard des surfaces norvégien.

Dix minutes avant le coup de sifflet final, Dortmund revient au score. Cette fois, l’arbitre accepte la sentence subie par Hoffenheim. Posch, défenseur central des Bleus, s’énerve envers le buteur qui, selon lui, aurait profité qu’un de ses coéquipiers soit à terre. Marco Reus, entré plus tôt en deuxième période, est le passeur.

Score final : 2-2. Un score qui n'arrange aucune des deux équipes. Encore moins le BVB. Sans ses supporters à domicile, Dortmund a perdu trois fois cette saison. Avec ce match nul à quinze journées de la fin de la saison, les joueurs de Terzic doivent se ressaisir pour gratter l'Europe.

Dernières publications

En haut