MMA/UFC

Doumbé – Baki : Les conditions pour la revanche sont fixées

C'était censé être l'un des plus grand rendez-vous sportif de l'année. Au final, le combat Doumbé – Baki aura laissé un goût amer dans la bouche des fans de MMA. Une revanche semble être l'option la plus envisageable pour satisfaire tout le monde. Mais le clan de Baki ne souhaite pas rejouer ce combat sans certaines garanties. Explications.

Cédric Doumbé veut un vrai combat

Peu de coups spectaculaires, beaucoup de trashtalk et un scénario loin de plaire au monde de la MMA. Le combat Doumbé – Baki n'a pas vraiment tenu le coup face à l'excitation et l'attente qu'il avait suscité. Après avoir retiré son écharde et pris le temps d'encaisser sa défaite, Cédric Doumbé s'est présenté en zone mixte avec une seule idée en tête : combattre à nouveau Baki. Pour l'ancien kick-boxeur, pas question de parler de revanche. Pour Doumbé, le combat n'a pas eu lieu. “Il n'y a pas eu de combat. Je pense que le public a envie de voir un combat entier. C'est frustrant pour lui, comme pour moi. Il faut un vrai combat” déclarait The Best à chaud sous la bronca du public de l'Accor Arena. En zone mixte, même son de cloche : Cedric Doumbé n'en restera pas là et veut prouver que ce combat n'est pas représentatif de son niveau. Qu'en est-il de Baki ? La jeune pépite du MMA va t-elle accepter ce call-out ? Le clan de Chamsoudinov s'est exprimé sur un potentiel remake du combat Doumbé – Baki. Et la réponse est claire. Oui, mais à certaines conditions !

Une revanche Doumbé – Baki ? Le clan Chamsoudinov fixer ses conditions !

En zone mixte, Baki a immédiatement tenu à temporiser. Si le combattant de 22 ans n'est pas contre l'idée d'une revanche, le PFL devra accepter de sortir le chéquier pour le convaincre. “Je viens de faire un main-event devant 20 000 personnes en affrontant la plus grosse star du MMA en France. […] On pourra peut-être faire une revanche mais il faudra aligner les billets”. Le préparateur physique de Baki a même donné les conditions salariales qui pourraient motiver son équipier. “S'il y a un rematch, il faudra que le PFL sorte un très gros chèque, qu'ils autorisent les coudes et peut-être un combat en 5 rounds. Minimum 500 000 euros. 1 million sera le top !” a déclaré Nabil Takali via sa chaine YouTube. Pour rappel, Baki aura perçu la somme de 100 000 euros pour sa victoire sur Doumbé au PFL Paris. Les prétentions salariales de Baki seraient donc à minima 5x plus élevées. Mais lorsque l'on voit la vitesse à laquelle l'Accor Arena a vendu ses places, et combien l'événement a fait parler de lui durant de nombreux mois, on peut comprendre que Baki souhaite tirer son épingle du jeu.

Le remake Cédric Doumbé – Baki aura t-il lieu à l'Accor Arena de Paris ? L'ensemble des acteurs du combat semblent d'accord sur au moins un point : la salle doit être beaucoup plus grande. En janvier, Cédric Doumbé avait déjà évoqué ses ambitions au micro de The MMA Hour. Au moment de parler de ses futurs combats, le Franco-camerounais s'était montré clair à ce sujet. “Si on me donne un bon adversaire, je suis capable de remplir le Stade de France. D'ailleurs je peux vous confirmer que le PFL veut le faire.” Baki va t-il se laisser convaincre par un événement hors norme dans le plus grand stade de France ? Si l'organisation de combat et les 2 adversaires trouvent un terrain d'entente, cette revanche Baki – Doumbé pourrait être le plus grand combat de l'histoire du MMA français. La balle est dans le camp du PFL, qui tient là une occasion de briller une nouvelle fois en Europe. Et d'offrir un combat digne de ce nom aux nombreux fans déçus du premier acte Doumbé – Baki.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut