Ligue 1

Droits TV Ligue 1 : Où sera diffusé le championnat la saison prochaine ?

Après l'hégémonie Prime Video, les droits TV de la Ligue 1 sont sur le point d'être cédés pour la période 2024-2029. Avec plusieurs options sur la table, et une grande tendance. 

Droits TV Ligue 1 : après le fiasco Mediapro, le LFP veille au grain

Souvenez-vous. Pour la période 2020-2024, les droits TV de la Ligue 1 devaient être partagés entre beIN Sports, Free et un petit nouveau, Mediapro. Le groupe audiovisuel espagnol, déjà bien implanté en Europe, avait finalement dû se retirer, faisant passer l'enveloppe d'1,15 milliard à 663 millions d'euros. Un véritable couac pour la Ligue de Football Professionnel, qui avait hérité de 726 millions sur la période précédente (2016-2020) et qui espérait voir les chiffres augmenter, encore un peu plus. Pour la période 2024-2029, le doute subsiste. Rappelons que cette saison, c'est Prime Video qui tire son épingle du jeu, avec sept matches en direct, Canal+ diffusant les affiches du samedi soir et du dimanche en fin d'après-midi. Dès lors, à quoi s'attendre pour la saison prochaine ?

beIN Sports, le grand favori

L'information est surprenante, tant le groupe est apparu en retrait ces dernières années. Mais selon L'Équipe, c'est bel et bien le groupe beIN Sports qui serait le mieux placé pour acquérir les droits audiovisuels de la Ligue 1 pour la période 2024-2029. La plateforme DAZN, très en vogue depuis quelques mois, avaient tenté de jouer l'effet de surprise, en proposant une offre à 500 millions d'euros à la Ligue. Cette dernière a refusé. Craignant probablement un nouveau Mediapro, le groupe anglais n'étant même pas certain de pouvoir payer dès la première année.

Concrètement, beIN Sports a donc la faveur des pronostics, tandis que le LFP attend dans les 700 millions d'euros annuels, 900 si l'on prend en compte les droits internationaux. La seule vraie incertitude concernerait la position du groupe Canal +. Qui pourrait compléter le tableau, en compagnie de beIN Sports, en diffusant une ou deux rencontres par journée. Voilà ce qui pourrait être le ticket gagnant de la Ligue 1. Contre toute attente, il faut bien l'avouer.

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut