Du foot et des lettres : épisode 5

0
Ligue 1

Malgré l’absence de la Ligue 1, la rédaction WeSport vous propose votre dose de football hebdomadaire. Le concept est simple : 26 lettres pour 26 joueurs. Pour chaque joueur, on reviendra sur sa carrière et pourquoi il nous a marqué. Bienvenue dans “Du foot et des lettres” !

L’épisode précédent

Du foot et des lettres : épisode 4

Q comme Quintero

Avec le Stade Rennais, le colombien n’aura joué que 14 matchs pour un seul petit but inscrit. Les supporters bretons restent sans doute sur leur faim étant donné le potentiel du joueur. Il ne s’est jamais vraiment lâché et était en dessous de son réel niveau. Néanmoins, les observateurs du championnat ont tout de même aperçu un joueur de très grande qualité avec un toucher de balle particulier.

R comme Ruffier

Que serait un abécédaire sans un pilier de la Ligue 1 au poste de gardien de but ? Après un début de carrière à l’AS Monaco, il a rejoint les verts en 2011 et aujourd’hui il fait parti des légendes de l’ASSE. Gardien de but caractériel et meneur d’hommes hors pair, Ruffier a souvent rattrapé les erreurs de sa défense. Avec Sainté, il gagne la Coupe de la Ligue en 2013. En Ligue 1, il cumule plus de 1000 arrêts et plus d’une centaine de “clean sheet“. Il a été élu joueur de la décennie 2010-2019 par le fidèle public stéphanois, c’est dire l’impact du joueur ! Même si ces derniers temps, sa situation n’est pas au beau fixe, il n’en demeure pas moins un joueur majeur dans l’histoire récente des verts.

S comme Silva, Bernardo de son prénom

Quand il arrive sur le rocher pour 15.75M€ alors qu’il n’a quasiment jamais joué en professionnel avec Benfica, le grand public pense à juste titre que l’AS Monaco a surpayé le joueur. Mais, soucieux de montrer de quoi il était capable, Bernardo travaille d’arrache-pied et réalise des performances de plus en plus abouties. Au fil des années, il devient plus décisif et s’installe comme un joueur incontournable de la formation rouge et blanche. Il est même nommé pour le trophée du meilleur joueur UNFP de l’année 2017. Grand artisan du titre de Champion de France de Monaco au sein d’un effectif formidable, Bernardo Silva est certainement l’un des plus grands talents récents de notre championnat. Aujourd’hui, il excelle dans l’une des meilleurs formations du monde : Manchester City. D’ailleurs, il évolue avec Benjamin Mendy, son ex-coéquipier à Monaco, avec qui il entretien une relation particulière. La Ligue 1 fournisseur de talents !

T comme Thauvin

Après des débuts en grande pompe à Bastia, il est recruté par le LOSC . Désireux de rejoindre l’OM, il fait une grève d’entraînement contre le club nordiste. Finalement, les dirigeants ont cédé et ont revendu le joueur à Marseille. On pense alors être en face d’un jeune arrogant et irrespectueux, on découvrira avec le temps un joueur décidé et caractériel. Il était simplement certain de ce qu’il voulait, et son aventure marseillaise lui donne raison. Meilleur buteur olympien lors des deux dernières saisons, il s’est imposé comme l’un des joueurs les plus décisifs du championnat alors qu’il ne joue pas à la pointe de l’attaque. Le typique gaucher qui aime revenir dans l’axe et enrouler le ballon dans la lucarne opposée a tapé dans l’œil de Didier Deschamps. En été 2018, c’est la récompense ultime pour le natif d’Orléans puisqu’il est sacré champion du monde avec la sélection française. Cette saison, à cause d’une grosse blessure, “Flotov” n’a pas pu aidé les siens. Mais, connaissant le caractère du joueur, nul doute qu’il sera prêt quand la saison reprendra pour hisser l’OM en Ligue des Champions. Pour finir, il est l’un des joueurs les plus “OM Compatible” des dernières années.

Thauvin célébrant un but au Vélodrome / RMC Sport

U comme Umtiti

Nous voici encore une fois face à un champion du monde. Décidément, la Ligue 1 est une véritable mine d’or pour la sélection. Samuel Umtiti, pur produit de la formation lyonnaise est probablement l’un des meilleurs défenseurs de l’histoire récente de l’OL. Le 14 janvier 2012, alors qu’il n’a que 18 ans, il joue son premier match en Ligue 1. Son ascension est fulgurante, 3 ans plus tard, il devient le capitaine de l’équipe. Après 171 matchs avec Lyon, Umtiti s’envole vers la catalogne où il signe pour le FC Barcelone. Les lyonnais garderont une très bonne image de ce défenseur solide et très habile dans la lecture du jeu. C’est sans doute une grande fierté pour le président Aulas et Lyon d’avoir vu “Big Sam” gagner la récompense ultime avec la sélection. Il vient conclure cet épisode 5 du foot et des lettres.

Rendez-vous prochainement sur WeSportFR pour le dernier épisode du foot et des lettres.

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here