EDITO – Lettre à Diego Simeone

0
Ligue 1

Aujourd’hui, le 28 avril 2020, l’entraîneur de l’Atlético Madrid fête ses cinquante ans d’existence. Cet homme aura réalisé de formidables choses, que cela soit en tant que joueur ou entraîneur. L’occasion pour moi de lui adresser une petite lettre.

 

Cher Diego

Voilà un demi-siècle maintenant que tu es de ce monde. Un demi-siècle marqué par une très grande réussite dans le monde du football, en tant que joueur comme en tant que manager. Considéré comme l’un des meilleurs milieux défensifs du monde lorsque tu enfilais quotidiennement tes crampons, tu as, dans ta carrière, remporté plusieurs trophées, comme la Liga et la Coupe d’Espagne avec l’Atlético Madrid en 1996, la Coupe de l’UEFA avec l’Inter (1998), la Supercoupe de l’UEFA (1999) avec la Lazio, en plus d’un triplé l’année suivante avec le championnat, la Coupe et la Supercoupe d’Italie.

Je pourrais aussi revenir sur tes exploits avec la sélection argentine : finaliste olympique en 1996, deux Copa America (1991 et 1993) et une Coupe des confédérations en 1992. Ce palmarès a fait de toi non seulement un très grand joueur mais aussi un futur grand entraîneur. A la fin de ta carrière avec le Racing en 2006, grand club du championnat argentin, tu deviendras entraîneur de ce même club. Le début d’une longue et belle série.

Des exploits à gogo

Passons plusieurs années et dirigeons-nous en 2011. Tu décides de rejoindre l’Atlético Madrid. Ce club, à l’époque, ne cartonnait pas, et venait de finir sur une terne dixième place. Tu lui as redonné une nouvelle couleur comme l’aurait fait un peintre en plein chantier. Trois ans plus tard, en 2014, tu soulèves l’un de tes plus gros titres en tant qu’entraîneur : la Liga. Tu as créé une génération dont tout le monde se souviendra : des joueurs comme Griezmann, Courtois, Godin, Koke, Diego Costa et toute la bande auront marqué les esprits. En 2018 contre l’OM, tu auras gagné l’Europa League pour le deuxième fois avec le club. Tu auras révolutionné le jeu de cette équipe, et même si cela ne plait pas à tout le monde, il faut admettre que cela marche. J’avais d’ailleurs expliqué cette thèse sur une émission 100% Live.

Europa League: Atlético de Madrid de Diego Simeone derrotó ...
L’Europa League semble réussir à Simeone. (crédits : AFP)

Revenons-en à cette saison. Tu auras réalisé un de tes plus grands exploits de ta vie. En huitièmes de finale de Ligue des Champions, l’Atlético affronte Liverpool, tenant du titre et invaincu en Premier League à ce moment. La tâche semblait impossible. Mais impossible n’est pas dans ton vocabulaire. Tu as tout fait pour y arriver et cela a fonctionné. Saul Niguez offre cette précieuse victoire à l’aller. Mais le plus dur restait à faire à Anfield. Et grâce à un coaching parfait (les buteurs ayant commencé sur le banc), tu auras une nouvelle fois montré toute “l’art de la défense” si on peut appeler cela ainsi. Toi et le club avez éliminé Liverpool. Exceptionnel, magique sont les mots que l’on peut utiliser pour qualifier ça.

Bientôt une décennie que tu es à la tête des Colchoneros, et les performances sont toujours au rendez-vous. Cela prouve que tu es un grand homme. Un très grand homme.

 

Gracias por todo y hasta muy pronto. Leyenda para la eternidad.

Crédits une : Reuters

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here