Eduardo Camavinga, le prodige qui a conquis l’Europe

0
Ligue 1

Convoité par les plus grands clubs d’Europe, Eduardo Camavinga sera l’une des attractions majeures du prochain marché des transferts. Alors que le prodige du Stade Rennais arrive à un tournant de sa jeune carrière, retour sur son ascension fulgurante au cours de la saison écoulée.

Nous sommes le 18 août 2019. Dans son antre du Roazhon Park, le Stade Rennais s’offre une victoire de prestige face au Paris Saint-Germain en clôture de la deuxième journée de Ligue 1. Au cœur de la belle prestation collective des Bretons, le jeune Eduardo Camavinga survole les débats et dicte le tempo, impressionnant l’ensemble des observateurs par sa maîtrise et son insouciance. Avec 98% de passes réussies(1) – meilleur total du match après Alphonse Aréola – il ne montre aucun complexe devant les stars parisiennes et conclut même sa copie par une passe décisive millimétrée. Après la rencontre, tout s’accélère : le gamin de 16 ans reçoit les louanges de la presse française, les vidéos de sa prestation fleurissent sur les réseaux sociaux et de nombreuses formations européennes manifestent leur intérêt. Quelques jours plus tard, il est même élu Joueur du mois en Ligue 1, devenant le plus jeune lauréat de cette récompense. Mais son histoire ne fait que commencer.

Vers un futur en bleu

Au cours des mois suivants, Eduardo Camavinga s’impose comme un titulaire indiscutable dans le onze de Julien Stéphan et dispute 36 des 41 matches de son équipe toutes compétitions confondues. Né en Angola et disposant également d’un passeport congolais, il obtient la nationalité française en novembre dernier, ce qui lui permet d’honorer sa première sélection chez les Espoirs. Il devient ainsi un candidat crédible à l’Équipe de France pour le futur. Mais au-delà de son avenir en sélection, c’est son avenir en club qui affole la presse sportive. Le jeune gaucher continue à enchaîner les bonnes prestations et participe grandement à la belle saison du Stade Rennais, troisième de Ligue 1 et qualifié pour la prochaine Ligue des Champions. Ses performances attirent logiquement l’œil des cadors du football européen.

Infographie réalisée avec Genially.

Un profil complet

Habile techniquement et capable de répéter les efforts, Eduardo Camavinga possède toute la panoplie d’un milieu de terrain moderne. Régulièrement aligné au sein d’un milieu à deux joueurs, dans un 4-4-2 ou un 4-2-3-1, il s’appuie sur son excellente qualité de passe et sa vista au-dessus de la moyenne pour orchestrer le jeu de son équipe. À l’aise balle au pied, il sait aussi éliminer ses adversaires par le dribble, comme le montrent ses 2,4 fautes subies par match en moyenne, huitième total de Ligue 1 parmi les joueurs ayant disputé au moins dix rencontres(1). À l’occasion d’une large victoire contre Montpellier le 8 mars dernier (5-0), Camavinga a d’ailleurs expérimenté le poste de relayeur dans un 4-3-3 et fait apprécier une autre facette de son jeu, la projection vers l’avant. Alors qu’il a parcouru cette saison 233,4 mètres avec le ballon en moyenne par match, ce total est grimpé à 419,7 mètres lors de cet écrasant succès face aux Héraultais(2). Enfin, le prodige rennais est également un joueur accrocheur sur le plan défensif. Solide dans les duels malgré son jeune âge, il sait soulager sa défense par son activité et sa capacité à gratter des ballons.

De la Bretagne à Madrid ?

Aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands espoirs mondiaux à son poste, Eduardo Camavinga arrive à un carrefour important de sa carrière. Si des intérêts de Barcelone, Dortmund, Liverpool ou Paris ont été évoqués ces derniers mois, c’est le Real Madrid qui tiendrait la corde pour obtenir sa signature cet été. Son transfert chez les Merengues correspondrait à la nouvelle politique de recrutement du club espagnol, portée sur les jeunes joueurs à fort potentiel et récemment illustrée par les arrivées de Rodrygo ou Ferland Mendy. Les journaux madrilènes AS et Marca évoquent déjà une indemnité située entre 50 et 60 millions d’euros.

Les unes des journaux AS et Marca le 23 avril dernier.

Reste à savoir si Camavinga ne se brûlerait pas les ailes en rejoignant si rapidement la Maison Blanche. Malgré ses 17 ans, le talent et la maturité du jeune homme laissent imaginer qu’il pourrait franchir le palier avec réussite. La qualification du Stade Rennais pour la prochaine Ligue des Champions devrait en revanche le faire réfléchir, lui offrant la possibilité de rester un an de plus chez son club formateur tout en goûtant à la plus prestigieuse des compétitions européennes. Alors que l’Euro 2021 se profile à l’horizon, voilà donc le jeune milieu de terrain face à un choix de carrière décisif pour son avenir.

(1) Source : whoscored.com
(2) Source : fbref.com

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here