Biathlon

Équipe de France de Biathlon : Fourcade et Bjoerndalen bientôt dans le staff ?

La Coupe du Monde 2022/2023 de Biathlon a fermé ses portes le week-end dernier. Pour la saison à venir, l'Équipe de France masculine devra se trouver non pas un mais deux nouveaux entraîneurs. Le Tricolore Simon Fourcade et la légende norvégienne Ole Einar Bjoerndalen font partie des pistes crédibles. 

BILAN PLUS QUE MITIGÉ POUR LES BLEUS CETTE SAISON

Qu'il semble loin le temps où Quentin Fillon Maillet soulevait le Gros Globe de cristal en fin d'hiver 2022. Au bon souvenir de l'époque dorée de Martin Fourcade. La saison dernière, le Français avait survolé le classement général de la Coupe du Monde de Biathlon, s'offrant même, en parallèle, le Petit Globe du Sprint et celui de la Poursuite. De son côté, Émilien Jacquelin nous avait offert quelques courses de haute volée. Simon Desthieux une belle troisième place sur le podium final de l'Individuel. Hélas, l'exercice 2022/2023 n'aura pas été un très grand cru pour l'Équipe de France masculine. Pendant que Julia Simon s'offrait le Gros Globe chez les dames, les Français, eux, laissaient trois Norvégiens truster le podium. Johannes Boe rafler une bonne partie des courses. Avec Fillon Maillet 8e, Fabien Claude 10e, Jacquelin 16e et Antonin Guigonnat 20e, les nuages sont globalement restés présents au-dessus du ciel tricolore. Seule une improbable médaille d'or aux Mondiaux d'Oberhof, lors des relais, est venue apporter un coin de ciel bleu. Peut-on espérer du mieux dès la saison prochaine ?

JACQUELIN DANS LE DOUTE, VITTOZ ET FAVRE S'EN VONT

Au-delà de l'aspect purement sportif, la fin de saison n'aura pas été un long fleuve tranquille pour l'Équipe de France masculine de Biathlon. D'abord, avec les performances chaotiques d'Émilien Jacquelin. Certes champion du monde avec ses coéquipiers, mais dans un état de défaillance psychologique qui l'a poussé à se retirer, prématurément. Dans la foulée, les deux entraîneurs que sont Vincent Vittoz et Patrick Favre ont acté leur départ, un peu dans la confusion. “Aujourd’hui, force est de constater qu’on n’est plus en phase avec nos athlètes. Les athlètes ont fait part de certaines remarques. Aujourd’hui, on sent qu’ils ne sont pas à même d’entendre certains de nos discours. On était prêt à continuer, clairement. Mais aujourd’hui, il y a une rupture dans ce discours. (…) Quand on sent un point de rupture, il ne faut pas s’entêter. Il faut que l’équipe de France continue différemment, aujourd’hui, on aurait été un frein pour la suite“, avait notamment déclaré Vittoz lors de la dernière étape à Oslo. Désormais, le staff des Bleus est à reconstruire. Avec de nouvelles têtes pas si inconnues ?

FOURCADE ET DESTHIEUX FRAPPENT A LA PORTE, BJOERNDALEN COMME INVITÉ SURPRISE ?

C'est un peu à la surprise générale que le Directeur des Équipes de France, Stéphane Bouthiaux, et le Directeur Technique National, Pierre Mignerey, vont devoir se pencher sur l'épineuse question de la succession du tandem Vittoz – Favre. Comme l'ont indiqué nos confrères du Dauphiné cette semaine, Jean-Pierre Amat, 60 ans, qui connaît bien le giron fédéral, pourrait faire son comeback pour s'occuper du tir. Il pourrait d'ailleurs retrouver celui avec qui il a collaboré en Chine dernièrement, un certain Ole Einar Bjoerndalen. La légende norvégienne, octuple médaillé d'or olympique, une petite centaine de victoires en Coupe du Monde dans la musette, pourrait incarner la suite. “Bien sûr, c’est un poste intéressant. C’est une équipe très forte, avec des super athlètes et beaucoup de talents“, a notamment lâché l'ancien biathlète qui fêtera ses 60 ans en janvier prochain. En parallèle, les noms de Simon Fourcade, frère de Martin, et Simon Desthieux, reviennent, eux aussi, avec insistance. Les deux anciens biathlètes de renom officient actuellement avec l'équipe de France B. A moins que le salut ne vienne de l'étranger. Autant dire que l'on attend tous le verdict avec la plus grande impatience.

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut