Football

Equipe de France : Olivier Giroud, ça sent la fin

C‘était la grande interrogation sur les lèvres de bien d’observateurs. Olivier Giroud figurerait-il dans la liste de Didier Deschamps pour les matchs de Ligue des Nations ? La publication de la liste intervenue cette semaine a fini par éclairer les lanternes.

Deschamps a tranché

Après sa convocation en mars dernier, et surtout sa prestation convaincante face à la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud, Olivier Giroud, à défaut de semer le doute dans l’esprit de Didier Deschamps, l’avait fait dans le cœur de bien des Français.

En effet, le joueur qui n’avait plus été appelé en sélection depuis l’euro dernier et les polémiques avec Kylian Mbappé entre autres, avait bénéficié du forfait de Benzema notamment, pour retrouver le temps d’un rassemblement, sa place dans le groupe France. C’était en mars 2022.

Le nouvel attaquant du Milan AC en a profité pour inscrire deux nouveaux buts à son palmarès avec les Bleus, sauvant l’équipe de situations compliquées.

Après cet épisode, beaucoup étaient curieux de voir la suite que D.D réserverait au joueur milanais. Et la réponse n’a pas trainé. Ce jeudi, Deschamps n’a pas retenu le joueur.

Pour justifier son choix, il s’exprime en ces termes  « Reprenez ce que j’ai dit en mars, quand il est revenu avec nous, ce que je pense de son statut. Et en plus j’ai l’opportunité de donner du temps de jeu à Christopher, qui a en plus été élu meilleur joueur de Bundesliga et d’autres joueurs offensifs sur les quatre prochains matches ». Et puis c’est tout.

 Benzema de retour, exit Giroud

L’attaquant du Milan AC pâtit donc du retour de Karim Benzema et de la volonté du sélectionneur de regarder vers l’avenir, de voir d’autres joueurs et donc, de construire autre chose. Pas besoin alors d’être un devin pour lire entre les lignes que le natif de Chambéry ne fait plus partie des plans de Didier Deschamps. Difficile d'envisager donc à nouveau Olivier Giroud sous le maillot bleu. Sauf peut-être retournement de situation. En effet, le mondial est encore bien loin

 Des statistiques intéressantes pour Giroud

Et pourtant, Olivier Giroud restera l’un des joueurs plus utilisés en équipe de France par Didier Deschamps. Pendant longtemps, le sélectionneur a bravé les journalistes et les critiques pour maintenir en sélection le joueur formé à Froges alors qu’il ne jouait que très peu en club.

D’Arsenal au Milan en passant passant par Chelsea, Olivier Giroud a souvent connu des périodes difficiles au cours de sa carrière. Surtout à Chelsea, où il a longtemps ciré le banc de touche. La faute à son style de jeu que certains observateurs tels que Thierry Henry qualifient de « vieille école ». Olivier Giroud est un joueur qui excelle dans le jeu en pivot.

Gary Lineker estime « qu'il a un excellent jeu d’avant-centre complet, qu'il conserve bien la balle, qu'il bouge bien dans le rectangle et possède une finition de top classe ». Pour lui, l’ancien montpelliérain « ne reçoit pas le crédit qu’il mérite ».

Devant le but, Olivier Giroud est un joueur très efficace. Sa grande taille lui permet d’inscrire régulièrement des buts de la tête. Mais il a une palette bien plus large dans ce domaine, en marquant dans différentes positions.

Sous ses nouvelles couleurs du Milan AC, le Chambérien totalise 14 buts en 39 matchs toutes compétitions confondues. Il a grandement contribué aux bons résultats de son équipe en Serie A cette saison.

Le club lombard est en passe de remporter le Scudetto.

 

Un joueur efficace en équipe de France

En équipe de France, Olivier Giroud a souvent rendu à Deschamps la confiance placée en lui. En 11 ans de cohabitation, le sélectionneur français a convoqué le joueur milanais à plus de 100 reprises.

Ces dernières années, ses convocations étaient souvent sujettes à polémiques en raison de son faible temps de jeu en club. Cela n’a pas empêché l’ancien joueur de Tours d’être souvent performant, inscrivant des buts décisifs.

En 112 matchs avec les bleus, Giroud est actuellement le deuxième meilleur buteur chez les Bleus avec 48 unités, 3 de moins que Thierry actuel recordman en sélection, mais avec un ratio but par match inférieur à celui de Giroud.

 

Souvent dans l’ombre de Benzema

Malgré tout, Giroud a longtemps été dans un fauteuil confortable en équipe de France alors que Benzema, qui multipliait les prestations de haute volée avec le Real Madrid était banni par Didier Deschamps. La faute à l’affaire de la sextape avec Mathieu Valbuena notamment.

Le Sélectionneur voulait préserver disait-il, la cohésion dans un groupe sain. Mais depuis la donne a changé. Le sélectionneur a fini par céder à la pression en convoquant Benzema pour le dernier euro en Allemagne.

Et même si les Bleus n’y sont pas allés au bout comme le pressentait les bookmakers, la paire offensive formée par le Madrilène et le Parisien Mbappé s’est révélée très prometteuse.

Difficile pour Deschamps alors de se passer d’une telle opportunité en maintenant un joueur qui aura longtemps été sa roue de secours. Une roue qui lui aura permis de faire bien du chemin.

Giroud barré par le duo Benzema Mbappé

Il est vrai que la paire Benzema Mbappé est très alléchante sur le papier. Mieux, leur association lors des matchs de ligue des nations et remportée par les Bleus en octobre dernier, et déjà à l’euro 2020, laisse entrevoir de belles promesses.

Avec du vécu et un peu plus de séances d’entrainement ensemble, ce duo d’attaque pourrait très mal lors de coupe du monde au Qatar à l’automne prochain. Les deux joueurs ayant des profils plutôt rapprochés, prennent plaisir à jouer et combiner ensemble dans les petits espaces.

Certes, il est difficile pour l’attaquant du Milan AC de se faire une place sur le front de l’attaque dans ces conditions. Mbappé le soulignait d’ailleurs un peu avant l’euro, les profils ne sont pas les mêmes. Et donc, plus simple pour lui de jouer avec Benzema qu’avec Giroud.

Les bleus peuvent-ils se passer de Giroud ?

Cependant, une compétition, comme un mondial est longue. Et beaucoup de choses peuvent se passer. Dans ces conditions, un profil comme celui du natif de Chambéry ne serait pas de trop. Certaines rencontres sont débloquées par la présence sur le terrain d’un renard des surfaces, qui sent le jeu et se positionne  dans des espaces clés pour profiter de la moindre erreur de l’adversaire.

Un profil qui colle parfaitement avec le jeu de Giroud. En plus, avec plus de 100 sélections avec les Bleus, et ces passages à Arsenal et Chelsea, Giroud en a vu plus d’un. C’est un joueur avec un mental hors normes, une capacité de résilience rare et avec une grande détermination.

Un tel joueur ne saurait être de trop dans un effectif enrichi par la présence de joueurs talentueux tels que Benzema, Mbappé, Griezmann, Coman etc..

Deschamps entend donner du temps de jeu au jeune Christopher Nkunku, auréolé de sa distinction de joueur de l’année en Bundesliga, c’est un fait. Mais l’exemplarité, la détermination, le professionnalisme de Giroud qui ne sont plus à prouver, peuvent être très bénéfiques pour des Bleus, qui auront besoin de toutes leurs armes à la coupe du monde.


Dernières publications

En haut