Euro

Équipe de France : un ancien de Sochaux se voit déjà à l’Euro 2024

Championne du monde en 2018, vice-championne du monde l'hiver denier, la France dispose d'un vivier de talents assez exceptionnel. L'été prochain, les Bleus participeront bien à l'Euro 2024. Avec quelles forces vives ? Assurément, une ossature solide est déjà en place. Mais autour de ce noyau dur, bon nombre de joueurs postulent. En ce début de semaine, un profil pour le moins inattendu a fait un appel du pied non moins appuyé au sélectionneur de l'Équipe de France, Didier Deschamps. Suffisant pour être retenu ? 

L'Équipe de France qualifiée pour l'Euro 2024… avec quels joueurs ?

En signant une sixième victoire en autant de journées dans ses éliminatoires, l'Équipe de France a d'ores et déjà validée sa qualification pour l'Euro 2024, qui aura lieu l'été prochain en Allemagne. Désormais, Didier Deschamps, le sélectionneur national, dispose d'environ huit mois pour concocter la liste des joueurs retenus pour disputer ce grand évènement continentale. Un évènement qui pourrait être le dernier pour Olivier Giroud, 37 ans, voire Antoine Griezmann, qui aura 33 ans en mars. C'est pourquoi le sélectionneur se doit de préparer l'avenir dès aujourd'hui. Avec les Mbappé, Camavinga, Tchouaméni ou autre Kolo Muani, l'avenir à certains postes semble tout tracé.

Crédit photo : Iconsport

Crédit photo : Iconsport

Mais lors des prochaines échéances, l'Équipe de France pourrait se tourner vers de nouveaux profils. Pourquoi pas en allant piocher chez les Espoirs de Thierry Henry, Warren Zaïre-Emery, Bradley Barcola (Paris Saint-Germain), Rayan Cherki (Olympique Lyonnais), Elye Wahi (RC Lens) ou encore Maths Tel (Bayern Munich) représentant assurément des options d'avenir. Mais les cibles potentielles ne manquent pas pour Didier Deschamps. Surtout que certains profils, qui ne sautent pas forcément aux yeux de prime abord, aimeraient eux aussi s'inviter à l'Euro 2024. Maxence Lacroix en fait partie.

Encore une option au poste de défenseur central ?

Pour ce rassemblement d'octobre et les matches face aux Pays-Bas et à l'Écosse, Didier Deschamps, le sélectionneur de l'Équipe de France, a dû faire face à une véritable hécatombe en défense. Ainsi, Jules Koundé et William Saliba ont dû déclarer forfait, comme Dayot Upamecano ou Axel Disasi. C'est pourquoi “DD” a chipé deux membres des Espoirs à son ancien coéquipiers Thierry Henry, à savoir les ex-Lyonnais Castello Lukeba et Malo Gusto. C'est dire si le vivier tricolore et dense à ce poste. Dans les colonnes de Sud-Ouest, Maxence Lacroix, international tricolore chez les jeunes jusqu'aux U20, s'est dit extrêmement motivé par l'idée de rejoindre les A, tôt ou tard.

“En Équipe de France, la concurrence est terrible à tous les postes. Mais c’est un challenge qui m’anime, qui me fait dire chaque matin : ‘Tu vas à l’entrainement pour te donner toutes les chances d’atteindre l’objectif de représenter la France‘”, a ainsi déclaré Maxence Lacroix. Le défenseur central de 23 ans, qui avait d'abord crevé l'écran à Trélissac, avant de changer de dimension à Sochaux, porte les couleurs du club allemand de Wolfsbourg depuis 2020. Le joueur au mètre 90 en est déjà à 106 matches officiels, toutes compétitions confondues, sous les couleurs de l'écurie de Bundesliga. Il a notamment disputé six rencontres de Ligue des champions dont deux face à Lille, à chaque fois dans la peau d'un titulaire en puissance. Conscient de la difficulté d'intégrer la sélection, Maxence Lacroix reconnaît : “Je dois gagner encore en expérience, en concentration, en multipliant les rencontres de très haut niveau. (…) C’est un moment important dans le but d’évoluer dans une équipe qui joue tout le temps l’Europe. Ici ou ailleurs, je suis ouvert à tout selon le projet. J’ai aussi envie de découvrir l’Angleterre un jour.” C'est tout le mal que l'on peut lui souhaiter.

Dernières publications

En haut