Compétitions internationales

Euro 2020 : duel au sommet entre la Belgique et l’Italie

Belges et Italiens se retrouvent ce vendredi soir pour une affiche de prestige dans cet Euro 2020. Une véritable opposition de style entre deux des équipes les plus solides depuis le début de la compétition.

 

La Squadra Azzura au rendez-vous

L’Italie continue son bonhomme de chemin. Après une phase de poules rondement menée, les joueurs de Mancini ont dû aller jusqu’aux prolongations pour disposer d’une valeureuse équipe autrichienne en huitièmes (2-1). Si impressionnants lors de leurs trois premières rencontres, les Italiens ont connu un inhabituel déchet technique dans le dernier tiers  et sont apparus empruntés physiquement au moment de devoir faire preuve de lucidité devant le but. Sauvés par la VAR au moment de voir Arnautovic propulser le ballon au fond des filets de Donnarumma, les coéquipiers de Marco Verratti s’en sont remis à leurs entrants pour faire la différence. Si Immobile, Berardi ou même Insigne n’ont été que l’ombre d’eux même contre l’Autriche, Chiesa puis Pessina ont sorti les leurs du traquenard, qualifiant ainsi l’Italie pour les quarts.

Crédit photo : AFP

 

Une Belgique multitâche

Pour tenter de rallier le dernier carré, les Italiens devront faire face à la Belgique, troisième du dernier Mondial et bourreau du Portugal dimanche dernier (1-0). Si les Belges n’ont pas disposé de la possession du ballon face aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo, ils ont su faire preuve de rigueur défensive et de pragmatisme pour s’imposer.

Outre leur capacité à maintenir un bloc bien en place dans leur moitié de terrain, les hommes de Roberto Martinez ont été particulièrement efficaces lors de cette rencontre. Les coéquipiers d’Eden Hazard ont inscrit un but sur leur unique tir cadré du match, l’œuvre de son frère, Thorgan. Une superbe frappe flottante qui a eu le mérite de réveiller des Portugais meurtris. Mais ni la volonté sans faille de Cristiano Ronaldo, ni la frappe de Raphaël Guerreiro sur le poteau de Thibaut Courtois n’ont déstabilisé des Belges décidés à tenir leur qualification coûte que coûte.

 

Un duel indécis au possible ?

La rencontre fratricide de ce vendredi devrait être particulièrement intéressante à suivre. Il sera pertinent d’observer si la Belgique laissera la possession du ballon à son adversaire pour mieux le contrer, où si elle cherchera à s’illustrer offensivement en exploitant au mieux les espaces laissés par la défense adverse. En face, l’Italie devra faire preuve de bien plus de justesse technique dans les zones de vérité que contre l’Autriche pour espérer se qualifier en demies. Mancini devra trouver des solutions face aux ajustements réguliers de Roberto Martinez en cours de rencontre, notamment dans l’entrejeu, où la bataille entre les lignes pourrait faire rage. À noter la présence incertaine de deux joueurs clés de l’effectif belge que sont Kevin De Bruyne et Eden Hazard. Leur participation à cette affiche devrait être décidée au dernier moment par le staff de Rouge et Noir.

Crédit photo : Icon Sport

 

Les compositions probables

  • Italie : Donnarumma – Di Lorenzo, Bonucci (c), Acerbi, Spinazzola – Barella, Jorginho, Verratti – Chiesa, Immobile, Insigne
  • Belgique : Courtois – Alderweireld, Vermaelen, Vertonghen (c) – T. Hazard, Witsel, Tielemans, Meunier – Mertens, Lukaku, Carrasco

 

Seule certitude, les étoiles ne manqueront pas sur la pelouse de l’Allianz Arena. L’Italie parviendra-t-elle à surfer sur son incroyable dynamique sans pâtir d’une potentielle fatigue physique et mentale ? Réponse ce vendredi soir, dès 21h00.

 

Crédit photo : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire