Compétitions internationales

Euro 2020 (Gr. B) : la Finlande peut-elle déjà se qualifier en Russie ?

Deuxième journée du Groupe B en début de programme ce mercredi avec une affiche entre deux équipes aux résultats qui ont surpris lors de la première journée. À Saint-Pétersbourg, la Russie reçoit la Finlande, victorieuse d’un match pour le moins spécial face au Danemark en ouverture et qui peut d’ores et déjà en cas de succès valider son ticket pour les huitièmes de finale ce soir. En face, les Russes n’ont pas fait le poids face à la Belgique et doivent réagir pour continuer à exister dans ce groupe. 

La Russie veut sortir la tête de l’eau 

On attendait la sélection russe performante défensivement avant cet Euro avec un milieu défensif expérimenté et une charnière centrale plutôt physique, c’est pourtant tout le contraire qu’a démontré le premier match des hommes de Stanislav Cherchesov samedi dernier. Dominés de la tête et des épaules par des Belges survoltés, la Russie n’a tout simplement pas fait le poids et a cédé à l’image de la performance compliquée de son gardien Anton Shunin.

Mais la performance russe n’est pas à critiquer à tous points de vue avec de belles satisfactions sur le plan individuel et notamment la performance du latéral droit Mário Fernandes ou encore d’un duo Golovin – Dzyuba qui combinait bien sur le front de l’attaque.

Opposée à une sélection historiquement rivale, la sélection russe n’a pas le choix que l’emporter ce soir face aux voisins finlandais contre lesquels ils restent sur deux larges succès (3-0) lors de leurs deux derniers matchs officiels.

Les Finlandais, premier qualifiés pour les huitièmes de finale ?

Au lendemain d’une préparation désastreuse qui s’est notamment conclue par un revers à domicile face au voisin estonien, la Finlande a très bien débuté son Euro dans un match spécial face aux Danois.

S’il faut relativiser la performances des coéquipiers de Teemu Pukki ce soir-là, il faut également louer leurs qualités défensives face à une équipe danoise offensivement dangereuse et qui n’aura craqué que sous le seul tir finlandais de la rencontre.

Avec une efficacité chirurgicale, une attaque intéressante composée de Joel Pohjanpalo et de Teemu Pukki, ainsi qu’un gardien infranchissable, l’équipe finlandaise a de quoi faire peur à un bloc russe compact mais où l’animation va reposer sur le duo Golovin – Miranchuk.

Rendez-vous dès 15h pour suivre une rencontre décisive dans ce groupe B et qui pourrait envoyer la première équipe de la compétition en huitièmes de finale ou permettre aux Russes de garantir un suspense entier pour la dernière journée de phase de poules.

Crédits image en une : Getty Images
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire