Compétitions internationales

Euro 2020 – L’Angleterre en finale après sa victoire en prolongation contre le Danemark (2-1)

Poussée dans ses retranchements, l’Angleterre est venue à bout du Danemark après les prolongations (2-1). L’ouverture du score de Damsgaard n’aura rien changé, Kjær trompe son propre gardien avant que Kane transforme un penalty en deux temps à la 104e minute. Les hommes de Southgate affronteront l’Italie en finale de l’Euro. Pour le Danemark, la très belle aventure s’arrête ici.

 

Les notes de l’Angleterre

Pickford (3) : il confond les couleurs sur ses relances au pied. Les ophtalmologues anglais vont avoir de quoi faire.

Shaw (5) : comme le climat sur la route du Tour aujourd’hui.

Maguire (6) : lecture du jeu, lecture de livres, tout ça c’est pareil.

Stones (5) : la pierre a cédé pour la première fois de l’Euro.

Walker (6) : la légende raconte qu’il a déjà rejoint Thomas Pesquet dans l’ISS après un sprint légendaire.

Rice (6) : bonne entente avec Phillips malgré quelques sautes de concentration.

Phillips (6) : la barbe et la moustache étaient bien rasées.

Saka (5) : remplacé par un mec qui a des mollets plus larges que ses cuisses.

Mount (6) : ne Mount pas très vite les escaliers qui mènent à la victoire.

Sterling (7) : décisif sur le premier but anglais. Virevoltant à gauche.

Kane (7) : le roi Harry a récupéré son trône.

Les notes du Danemark

Schmeichel (8) : la muraille de Chine (ou plutôt du Danemark) a longtemps repoussé l’échéance avant de céder sur penalty.

Vestergaard (7) : Jannik (Vester) garde bien la mainmise sur cette défense.

Kjær (7) : Kjær, aujourd’hui ou demain, c’est toujours le patron de cette équipe.

Christensen (6) : Soprano disait “Ne t’arrête pas quand t’as mal mais plutôt quand t’as tout donné” et ce soir, Christensen a tout donné.

Larsen (5) : Stryger doit être blessé, c’est pour ça que Larsen est titulaire

Højbjerg (7) : un abattage impressionnant pendant la rencontre.

Delaney (5) : le match le plus important Delaney du Danemark

Mæhle (6) : mets le ballon dans le but.

Braithwaite (5) : à défaut d’attendre son souffle, il attend son heure.

Dolberg (6) : efficace en pointe, il lui aura manqué un but.

Damsgaard (7) : le ballon flashé à 215 km/h a pris une amende de 135 € pour excès de vitesse.

 

Crédit une : Instant Foot

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire