Euro

Euro 2022 Féminin : Tout savoir sur l’Angleterre

Euro 2022

Les hôtes pourront-ils mettre fin à leur attente d'un trophée majeur lors de l'Euro 2022, sous la houlette de l'entraîneuse qui a mené les Pays-Bas au succès en 2017 sur leur sol, Sarina Wiegman ?

Les matchs de l'Angleterre

Mercredi 6 juillet

Angleterre – Autriche (21h00 – Old Trafford)

Lundi 11 juillet

Angleterre vs Norvège (21:00 – Brighton & Hove)

Vendredi 15 juillet

Irlande du Nord – Angleterre (21:00 – Southampton)

Le meilleur résultat de l'Angleterre : Vice-championnes d'Europe (1984, 2009)
EURO féminin 2017 : Demi-finales

Joueur clé : Ellen White

Ellen White est l'une de ces joueuses qui s'épanouissent sur la scène internationale. Son palmarès prolifique lui permet de dépasser Kelly Smith en tant que meilleure buteuse de l'équipe d'Angleterre. En avril 2022, elle a atteint 50 buts internationaux.

Joueuse à suivre : Lauren Hemp

La compagne de White à Manchester City est une joueuse passionnante à regarder et a été un choix régulier sous Sarina Wiegman pour l'Angleterre. Elle peut parfois être injouable pour les adversaires qui descendent sur l'aile.

Coach : Sarina Wiegman

Lorsque l'Angleterre a eu besoin d'un nouvel entraîneur pour redresser sa situation avant d'accueillir l'EURO féminin, elle s'est tournée vers Sarina Wiegman. En 2017, elle a pris en charge une équipe néerlandaise qui avait besoin d'un nouvel entraîneur pour redresser sa situation avant d'accueillir l'EURO féminin et a soulevé le trophée. Elle a également mené les Néerlandaises en finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019 ; avant le règne de Wiegman, une simple qualification était déjà un exploit. Elle a fait jouer à l'Angleterre le même football offensif impitoyable que ses équipes néerlandaises, les joueuses appréciant la liberté de sa tactique.

La tactique des anglaises

Wiegman privilégie le 4-3-3, même si elle a parfois déployé un 4-2-3-1 plus prudent lors de matchs clés lorsqu'elle était à la tête des Pays-Bas. Dans ce cas, White est généralement le fer de lance de l'équipe, flanquée de Beth Mead et de Hemp, qui ne manquent pas d'alternatives dans l'effectif de l'Angleterre. Fran Kirby a tendance à revenir au milieu droit, du moins dans les matches où Wiegman souhaite que l'Angleterre domine la possession du ballon.

L'élégante défenseuse centrale d'Arsenal, Leah Williamson, a été déployée en tant que milieu de terrain récupératrice par Wiegman, qui l'a nommée comme capitaine en remplacement de Steph Houghton. La défense anglaise et la gardienne de but  a également changé en raison des blessures ; les arrières Rachel Daly et Demi Stokes ont été encouragées à aller de l'avant, tandis que Mille Bright et Alex Greenwood semblent constituer une charnière centrale probable et solide.

Le pedigree

L'Angleterre a atteint la première finale de l'EURO féminin en 1984, s'inclinant aux tirs au but face à la Suède, mais elle n'a vraiment pris de l'importance qu'après le règne de Hope Powell, qui a duré 15 ans à partir de 1998. Elle est passée d'une équipe qui luttait pour se qualifier à une équipe qui a atteint la finale de 2009, en s'inclinant face à l'Allemagne. Depuis le départ de Hope Powell, elles ont atteint trois demi-finales majeures consécutives, lors de deux Coupes du monde et de l'EURO 2017, mais elles espèrent que l'avantage du terrain et le savoir-faire de Wiegman les aideront à franchir la dernière étape lors de l'EURO 2022.


Dernières publications

En haut