Championnats Etranger

Everton – Arsenal : les notes du match

Le choc de ce samedi en Premier League voyait s'affronter Everton et Arsenal devant 2000 supporters à Goodison Park. Les hommes de Carlo Ancelotti restaient sur une victoire face à Leicester tandis que les Gunners peinent à sortir la tête de l'eau. Au terme des 90 minutes, les Toffees s'imposent sur le score de 2-1 grâce à des réalisations de Yerry Mina et un but contre son camp de Rob Holding. Tout de suite, les notes du match !

 

Les joueurs d'Everton

Pickford (6) : ne peut pas faucher les joueurs adverses à tous les matchs.

Godfrey (6) : une vraie pile électrique sur son côté gauche qui s'est éteinte en deuxième mi-temps.

Keane (7) : solide en défense, ça tient la maison. Son jeu aérien est précieux.

Mina (8) : buteur, il est sans aucun doute l'homme de match côté Everton. Toujours aussi vigilant derrière.

Holgate (6) : peut se lancer dans la fabrication de dentifrice

Doucouré (7) : gros début de match de l'ancien Rennais qui a remporté beaucoup de duels. Régulier par la suite.

Davies (5) : son corps était là mais pas son cerveau. Fantomatique.

Iwobi (6) : match intéressant de sa part, même s'il n'a pas tenté la moindre frappe alors que c'est un joueur à vocation offensive.

Sigurdsson (7) : une merveilleuse passe décisive et plus de 90% de passes réussies, what else ?

Richarlison (6) : en difficulté depuis son retour de suspension, le Brésilien a encore été poussif ce soir.

Calvert-Lewin (6) : bon match de sa part, même si les défenseurs des Gunners n'ont pas connu un calvaire.

 

Les joueurs d'Arsenal

Leno (4) : n'a pas réussi à stopper Lenorragie.

Tierney (6) : esseulé derrière, il a repoussé plusieurs fois l'échéance. Possède une très bonne vision de jeu.

David Luiz (5) : et la lumière fut.

Holding (4) : malheureux sur le but, le capitaine a été en difficulté.

Saka (4) : 4 comme son nombre de frappes. Et on est gentil avec lui.

Elneny (5) : a alterné le bon et le moins.

Ceballos (6) : Arsenal a encore perdu, comme Ceballos.

Maitland-Niles (5) : des débordements qui auront apporté des mouvements mais trop d'erreurs dans le dernier geste.

Pépé (7) : redonne l'espoir au Gunners sur penalty. Le meilleur des trois attaquants.

Willian (6) : Willy Willian pourrait se produire sur scène. Plus efficace que sur un terrain de foot.

Nketiah (5) : seulement deux tirs en 75 minutes, insuffisant pour un attaquant. Des mouvements intéressants cependant.


Romain Henry

Je suis amoureux du sport mais il ne me le rend pas toujours bien. En Ligue 2 en journée, je change de continent pour l'Amérique du Sud la nuit. Je regarde aussi des voitures et des motos faire le tour d'une piste, c'est cool. ACCELERE, ACCELERE

Dernières publications

En haut