Formule 1

F1 : 3 raisons qui ont poussé Fernando Alonso à prolonger chez Aston Martin

Alors qu'il vient officiellement de prolonger chez Aston Martin, Fernando Alonso a décidé de miser sur la continuité. Plusieurs éléments ont d'ailleurs favorisé cette prolongation dès le début de la saison de F1 en cours. 

F1 : Alonso au moins jusqu'en 2026 chez Aston Martin

L'officialisation a eu lieu hier jeudi en fin de journée. Fernando Alonso sera officiellement toujours chez Aston Martin pour les saisons 2025 et 2026. Le pilote espagnol, champion du monde en 2005 et 2006, sera donc toujours sur le paddock, vingt ans après. Et ce, alors qu'il fêtera ses 43 printemps cet été. Un projet de reconversion serait même d'ores et déjà à l'étude lorsque l'intéressé aura décidé de se retirer de la piste. Mais nous n'en sommes pas encore là. Evoqué chez Red Bull ou encore Mercedes, Alonso a insisté sur le fait que les discussions étaient “légères“. “Oui, c'était un point important, je ne vais pas vous mentir : s'engager sur un projet d'un an n'avait pas de sens pour moi“, a malicieusement commenté l'intéressé. Par opposition au projet solide proposé par Aston Martin. Avec certains avantages qui ont peut-être fait la différence.

Un calendrier allégé, avec moins de voyages

Comme l'explique la presse espagnole et Marca, si Fernando Alonso a accepté l'offre de prolongation soumise par Aston Martin, c'est surtout parce qu'il est traité en véritable leader. Ainsi, son écurie fait tout son possible pour limiter les contraintes, qu'elles soient liées au marketing, à la presse, aux déplacements, aux décalages horaires dus aux longs vols… Placé dans un véritable cocon, l'ancien de chez Renault ou encore Ferrari semble être dans les meilleures conditions pour performer. À 42 ans, le natif d'Oviedo a tout connu en Formule 1. Il est donc à traiter d'une manière unique. Et ça, Aston Martin l'a bien compris. Chouchouter un pilote qui a tant à lui offrir, et qui lui a déjà tant donné, c'est sûrement la formule gagnant-gagnant sur laquelle l'écurie britannique va s'appuyer sur le moyen, voire le long terme.

F1 : Madrid 2026 en ligne de mire

Aussi, Aston Martin met tout en œuvre pour faire progresser ses monoplaces. Ce qui explique qu'elle occupe une belle cinquième place au classement des constructeurs de F1 après quatre Grands Prix, un petit point derrière Mercedes. Alonso, lui, a toujours été dans les points en 2024, malgré un regrettable incident en Australie. Vous l'aurez compris, l'heure est à la stabilité pour le pilote comme pour son écurie. Avec un dernier rêve pour l'Espagnol : remporter un troisième titre en carrière, et pourquoi pas briller en 2026 lors du retour du Grand Prix de Madrid, à domicile. Autrde élément à prendre en compte, les bouleversements que va subir la F1 en 2026, et l'arrivée d'un nouveau partenaire pour Aston Martin, à savoir le motoriste Honda. Mais ce n'est pas fini.

Alonso vers une reconversion chez Aston Martin

Le mot stabilité prend tout son sens quand on sait qu'après 2026, Fernando Alonso aurait d'ores et déjà discuté d'une possible reconversion chez Aston Martin. Dans un rôle à définir, mais avec cette possibilité de rester dans le monde de la Formule 1, encore un peu. Tout en apportant son immense expérience à son successeur dans le baquet Aston Martin, voire à la performance ou au développement des jeunes pilotes. Autant de rôle où on en est persuadé, Alonso aurait énormément à donner.

Même après avoir piloté, j'utiliserai plus de 25 ans d'expérience en Formule 1, plus 10 ou 15 autres en dehors de la F1, soit près de 40 ans d'expérience en sport automobile au profit d'une équipe qui m'a donné cette opportunité maintenant en ce moment en ma carrière. C'est donc aussi très attrayant pour moi et je suis extrêmement motivé pour les années à venir“, a d'ailleurs expliqué le double champion du monde à la presse.

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut