Formule 1

F1 : Alpine fait payer cash son début de saison à l’un de ses dirigeants

Après s'est tristement fait remarquer lors du premier Grand Prix de Formule 1 de la saison, Alpine ne cesse de procéder à des remaniements. Dernier mouvement en date, celui d'un membre emblématique de l'écurie française. Rien que ça. 

F1 : début de saison cauchemardesque pour Alpine

Sixième du classement général des constructeurs à l'issue de la saison 2023 de Formule 1, Alpine n'a pu rivaliser avec Red Bull, Mercedes, Ferrari, McLaren ou encore Aston Martin. Mais les Français Pierre Gasly et Esteban Ocon avaient su apporter pas moins de 120 points à la célèbre écurie. Pour cette saison 2024, l'ambition est donc le mot d'ordre. Hélas, à l'occasion du Grand Prix inaugural, du côté de Bahreïn, l'euphorie a vite laissé place à la déception. Ainsi, les deux pilotes de chez Alpine ont affiché de grosses difficultés, terminant respectivement aux dix-septième et dix-huitième places, relégués à un tour du vainqueur et champion du monde en titre, Max Verstappen. Visiblement, les têtes pensantes de l'écurie française appartenant à Renault n'ont que peu goûté à ce triste départ. Et ont décidé de faire le ménage de manière pour le moins drastique.

Après Harman et DeBeer, un historique de la firme s'en va

Il y a quelques jours, Alpine avait acté les départs programmés de Matt Harman (directeur technique) et Dirk DeBeer (responsable de l'aérodynamique). Des départs consécutifs à ceux de Pat Fry (directeur technique), Otmar Szafnauer (team principal), Alan Permane (directeur sportif) et du boss Laurent Rossi l'été dernier. Selon Motorsport, Bob Bell va à son tour prendre le chemin de la sortie. L'ingénieur nord-irlandais de 65 ans avait été directeur technique de Renault F1 Team entre 2003 et 2011, puis entre 2016 et 2020.

Après avoir géré l'aérodynamique chez McLaren dès 1982, collaborant notamment avec un certain Ayrton Senna, Bell était aussi directeur technique lors du doublé de Fernando Alonso (2005, 2006). L'ancien DT de Mercedes Grand Prix (2011-2014) et consultant n'intervenait plus directement en F1. Qu'à cela ne tienne, il faisait figure de véritable symbole chez Alpine. Un choix fort alors que l'écurie française a désormais décidé de se reposer sur trois piliers : Joe Burnell, directeur technique (ingénierie), David Wheater, directeur technique (aérodynamique) et Ciaron Pilbeam, promu directeur technique (performance). La fin d'une époque… et le début d'une nouvelle ère ?

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut