F1

F1 – Bilan 2020 – Alpha Tauri : une saison réussie

Jusqu’à fin janvier, avant d’embrayer sur une nouvelle saison de Formule 1, la rédaction Sports Mécaniques va tirer les conclusions de cette saison 2020 très palpitante. De Williams à Mercedes, plusieurs mondes d’écart existent, avec des ambitions totalement différentes. Il est temps pour chaque écurie d’être passée au crible, afin de voir ce qui a pêché, ce qui a été bien réalisé, ce qui aurait pu être mieux fait. Aujourd’hui c’est Alpha Tauri qui se lève pour aller au tableau.

ALPHA TAURI Répond présent (7E, 107 POINTS)

Coup d’œil dans le rétro

Fin 2019, Toro Rosso terminait la saison en beauté avant de faire peau neuve pour 2020. Désormais “Alpha Tauri”, l’écurie numéro 2 de Red Bull avait pourtant connu une saison pleine de rebondissements. Marquée par 2 podiums, l’année de l’écurie de Franz Tost était une totale réussite. Il faut aussi rappeler le chassé-croisé de la pause estivale entre Gasly et Albon. En effet, avec le retour de Pierre dans la Toro Rosso et Alex découvrant la Red Bull, à la vue des résultats, on peut dire que la formation italienne a été gagnante au change.

Le résumé de la saison

Avec le maintien du duo Kvyat/Gasly pour 2020 et une monoplace avec une grosse marge de progression, tous les voyants étaient au vert pour que l’écurie se batte avec le milieu de tableau. Certes l’écurie a fini 7e, mais elle a tout de même emmagasiné un grand nombre de points dans sa besace. En effet, les 107 points récoltés représentent un nouveau record pour l’équipe italienne. Avec ce total, elle a battu les 85 points qu’elle avait récoltés l’an passé avec Toro Rosso.

Et dire que sans leurs 5 abandons de la saison, ce record aurait pu être encore plus grand. On le sait les abandons font partie intégrante d’une écurie de F1. Mais lorsque l’on voit la raison de certains cette année, il y a de quoi nourrir des regrets. En effet, le début de saison a été marqué par des problèmes au niveau du moteur Honda. Des problèmes que l’on a pu retrouver sur les Red Bull de Verstappen et Albon. Aussi, il y a eu cette crevaison spectaculaire de Kvyat en Grande-Bretagne dans un GP où les gommes ont beaucoup souffert. Effectivement, la fiabilité de la voiture a surement coûté des points cette année. Or c’est aussi cela la F1. Développer une voiture demande également de développer sa fiabilité.

Cependant, si Alpha Tauri a perdu des points bêtement, elle en a aussi gagné par des décisions stratégiques. La plus marquante a eu lieu à Monza avec l’arrêt de Gasly avant que la pit lane ne ferme. Coup de chance ou génie ? Libre à vous de décider. La bonne gestion des pneus a elle aussi rapporté des points. Enfin, il faut souligner la progression de l’équipe en qualifications. 11 fois sur 17 AT est allée en Q3 dont 4 fois avec ses 2 voitures. Alors, avec une victoire, une régularité dans les points et en qualifications plus tard, on peut donc parler d’une saison réussie.

Les Pilotes 

Pierre Gasly (10e, 75 points)

Le Français a réalisé une saison pleine. Libéré l’an passé lors de son retour chez Toro Rosso, Pierre a confirmé cette année qu’il se sentait bien avec l’écurie italienne. Régulier tout au long de la saison, il s’est installé 10 fois sur 17 courses dans les points. Ces prouesses lui ont permis de se hisser au 10e rang du classement pilote. Cependant le moment de gloire de sa saison est sans aucun doute sa victoire à Monza. À l’issue d’une course pleine de rebondissements, Pierre Gasly remportait la première victoire de sa carrière 6 mois après son podium au Brésil. Reconduit pour 2021, on lui souhaite de continuer sur sa lancée l’an prochain.

Daniil Kvyat (14e, 32 points)

Le Russe était un cran en-dessous de Gasly cette saison. Dominé en qualifications, Daniil n’a battu que 4 fois Pierre les samedis. Toutefois, il faut souligner que le rapport de force s’équilibrait un petit peu en course où Kvyat a terminé 8 fois devant le Français. Si ce-dernier a ramené une victoire à l’écurie, Daniil peut toujours se consoler avec sa très jolie 4e place à Imola. 7e au moment du restart, il a profité de ses gommes tendres neuves pour dépasser 3 monoplaces et se retrouver 4e. Malheureusement pour lui, il n’a jamais réussi à rattraper Ricciardo et sa 3e place. Et encore ce n’est pas le pire. Quelques semaines après il a appris que Yuki Tsunoda le remplacerait en 2021.

Ainsi, une page se tourne pour le pilote russe qui pourra toujours se vanter d’avoir 3 podiums en Formule 1. Et ça ils ne sont pas nombreux à pouvoir le faire.

Coup d’éclat / Coup de blues 

Le coup d’éclat : la fantastique victoire de Pierre Gasly à Monza.

Le coup de blues : le GP de Turquie où les 2 monoplaces ont été incapables de se hisser dans les points.

Le Point Statistique

  • 11/17 : le nombre de fois où au moins une Alpha Tauri a été en Q3 cette saison.
  • 15/17 : le nombre de fois où au moins une Alpha Tauri a fini dans les points cette saison.
  • 5 : le nombre d’abandons cette saison.
  • 1 : le nombre de victoires cette saison.

L’année 2020 restera un grand cru pour Alpha Tauri. Avec de telles performances tout au long de la saison et un développement de la voiture très prometteur, l’équipe italienne a continué sur sa lancée de l’an passé. Reste à voir désormais si elle est capable d’enchaîner avec une 3e bonne saison consécutive. Et puis comme on dit : jamais 2 sans 3.

Crédits Photo : AlphaTauri

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
velit, lectus felis at commodo Praesent Sed