Formule 1

F1 : le terrible aveu d’Helmut Marko, la suprématie de Red Bull en danger ?

Déjà en difficulté le week-end dernier à Imola, Red Bull ne s’est pas montré à son avantage, vendredi, lors de la première journée du Grand Prix F1 de Monaco 2024. Un constat partagé par Helmut Marko, guère optimiste pour la séance de qualification en Principauté.

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Red Bull. Sept jours auparavant, le champion du monde constructeur de F1 2023 s’était montré en difficulté sur le circuit d’Imola. Aucune monoplace de l’écurie autrichienne n’avait intégré le tiercé de tête lors des deux premières séances d’essais libres du Grand Prix d’Émilie-Romagne. Bis repetita, vendredi, cette fois-ci, sur le circuit du Grand Prix de Monaco 2024. 

Red Bull légèrement en retrait lors de la première journée du Grand Prix F1 de Monaco 2024

Devancée par Lewis Hamilton (Mercedes), puis par le local de l’étape Charles Leclerc (Ferrari) lors de la deuxième séance d'essais libres, la RB 20 doit encore progresser pour permettre à un Max Verstappen exigent de trôner en tête du podium dimanche. Néanmoins, les chronos réalisés par le Néerlandais et son coéquipier Sergio Pérez sont de nature à rassurer Helmut Marko, consultant avisé et responsable du programme de détection de jeunes pilotes Red Bull. 

« Leclerc semble être le grand favori et il était devant à chaque tour avec trois à cinq dixièmes d'avance… »

« Ma conclusion, c'est que nous avons progressé par rapport aux EL1 » souligne l’Autrichien auprès de nos confrères de Motorsport.com. « Nous n'avons pas utilisé les modes moteur à fond aujourd'hui, donc je pense que nous sommes deuxièmes derrière Leclerc. […] Le plus important, c'est que nous devons trouver un moyen pour que la voiture ne rebondisse pas trop et sans perdre trop d'appui aérodynamique. » Très malin, Marko met déjà la pression à son plus grand concurrent Ferrari. « Leclerc semble être le grand favori et il était devant à chaque tour avec trois à cinq dixièmes d'avance. » « Le Docteur » va même plus loin en affirmant : « Avec la voiture que l'on a pour l'instant, ça ne suffit pas [pour la pole]. Si nous n'améliorons pas la voiture, Max a lui seul ne suffira pas. » Une mise en garde qui ne devrait pas faire plaisir à Christian Horner, avec qui, il entretient des relations très fraîches depuis plusieurs mois.

Passé par WebGirondins, Daily Sports, beIN Sports et Quinze Mondial, je suis actuellement en poste à Daily Mercato et We Sport. Mes passions ? Le football hyper défensif de Diego Simeone, la Ligue des talents et voir Roman Reigns en action. Ma philosophie ? Progresser chaque jour un peu plus et vous apporter l'information la plus complète sur chacun de mes articles.

Dernières publications

En haut