Formule 1

F1 : Sergio Pérez refuse de prolonger chez Red Bull

Sergio Perez sort d'un week-end compliqué du côté d'Imola. Loin du rythme de son coéquipier et vainqueur du jour, le Mexicain voit sa place remise en question au sein de l'écurie Red Bull. Cependant l'ancien pilote Force India refuse une offre de l'écurie autrichienne.

Sergio Perez sera-t-il en F1 la saison prochaine ? La question semble légitime et les pistes s'accélèrent en interne. Le Mexicain sort d'un Grand Prix décevant du côté d'Imola et semble en difficulté en ce début de saison.

Loin du rythme de son coéquipier depuis deux ans maintenant, Perez est relégué dans la hiérarchie due au fait que les autres équipes se rapprochent du rythme de Red Bull. Charles Leclerc a même pris le dessus au championnat pilote sur le Mexicain.

F1 : Perez rejette une offre de Red Bull

Alors que son avenir semble scellé au sein de la marque autrichienne, Sergio Perez pourrait prolonger. Selon Fox Sports, Red Bull aurait proposé une prolongation d'un an au sein de l'écurie, une offre refusée par le Mexicain.

Par la suite l'ancien pilote Racing Point a fait une contre-offre de deux ans, refusé à son tour par l'écurie de Milton Keynes. Un accord pourrait être trouvé ultérieurement avec une année plus une en option, mais les négociations ne semblent être qu'à leur balbutiement.

F1 : Red Bull conserve Perez faute de mieux

Finalement, Red Bull aurait-elle le choix ? Le choix de conserver le Mexicain faute de mieux. Alors qu'en début de saison cette place semblait promise à Daniel Ricciardo. Mais les performances de l'Australien au volant de sa RB sont très décevantes et pourraient lui couter sa place dans la catégorie reine.

Yuki Tsunida quant à lui, rapide et régulier depuis le début de saison, pourrait quitter le giron autrichien faute d'opportunité. Derrière, c'est le vide et Red Bull ne semble pas déterminé à placer un rookie aux côtés de Max Verstappen. Une faute déjà commise par le passé qui en a cramé plus d'un.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut