Formule 1

F1 : Les incroyables révélations de Nico Rosberg sur les offres de Carlos Sainz

Cinquième du Grand Prix de Chine de F1 disputé le week-end dernier, Carlos Sainz Jr. ne sait toujours pas de quoi demain sera fait. L'actuel pilote Ferrari n'a que l'embarras du choix, même si les finances pourraient faire la différence. 

GP de Chine : Sainz Jr. derrière son coéquipier Leclerc

Ces dernières semaines, on a beaucoup parlé du très probable départ de Carlo Sainz Jr. de chez Ferrari. La Scuderia, qui s'apprête à accueillir Lewis Hamilton, a blindé Charles Leclerc et devrait donc se séparer du pilote espagnol à l'issue de cette saison. Pour autant, cela n'a pas tempéré les ardeurs de l'intéressé, très en vue, et même vainqueur du GP d'Australie. De quoi donner quelques regrets à Ferrari ? En tout cas, le week-end dernier en Chine, Leclerc est parvenu à terminer devant Sainz Jr. Et après ? L'ancien de chez Renault et McLaren ne manque pas de prétendants. Selon Nico Rosberg, la balle est peut-être dans le camp de… Mercedes.

Mercedes, mieux placé que Red Bull ?

Au sein de quelle écurie évoluera Carlos Sainz Jr. en 2025 ? Pour l'heure, le mystère reste entier. Audi pourrait se pencher de près sur son cas. Mais la tendance est à un départ chez Mercedes. Selon les dernières indiscrétions de Nico Rosberg, champion du monde de F1 en 2016, au micro de Sky Sports, “Mercedes, apparemment, ne propose à Sainz qu'un contrat d'un an“.

Chez les flèches d'argent, on aurait une idée en tête : promouvoir Andrea Kimi Antonelli en 2026, lorsque le règlement changera. Une durée de bail trop faible pour Carlos Sainz Jr. ? Pas si sûr. En effet, toujours selon Rosberg, Christian Horner, le boss de chez Red Bull, se serait récemment entretenu avec le pilote espagnol. Mais il se serait montré “peu généreux“. Pour le moment, l'idée du champion du monde des constructeurs est de poursuivre avec Sergio Pérez. Néanmoins, le Mexicain de 34 ans, privé de la deuxième place du GP de Chine par Lando Norris (Mc Laren) hier dimanche, le sait, il devra performer cette saison s'il veut rester le coéquipier de la référence Max Verstappen l'an prochain. Y parviendra-t-il ?

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut