Formule 1

F1 : poussé vers la sortie par Hamilton, Sainz face à un choix cornélien

En 2025, Lewis Hamilton basculera du gris au rouge. Le septuple champion du monde a signé un contrat chez Ferrari, ce qui oblige Carlos Sainz à trouver un nouveau baquet. Trois choix pour l'Espagnol et trois projets radicalement différents.

Alors que Carlos Sainz a marqué le coup face à son coéquipier lors du Grand Prix de Chine avec une 5e place, le clan de l'Espagnol s'active en coulisse. Le pilote Ferrari va devoir choisir l'an prochain. Non conservé par la Scuderia Ferrari, l'Espagnol va devoir choisir un nouveau projet. Trois choix lui font face.

Red Bull semble peu probable

La situation chez Red Bull reste complexe, mais la venue de Carlos Sainz semble être une douce illusion. Max Verstappensemble parti pour rester du côté de l'écurie autrichienne et les relations entre les deux clans sont délétères depuis le passage des deux hommes chez Red Bull. Sergio Pérez qui réalise un bon début de saison pourrait également conserver sa place en attendant les jeunes pilotes de l'académie. La situation chez Red Bull est également incertaine pour 2026. L'écurie autrichienne pourrait perdre Adrian Newey ingénieur en chef, et l'intégration du nouveau moteur Ford pourrait être plus compliqué que prévu.

Mercedes met la pression

Toto Wolff a souvent langui sur Max Verstappen pour remplacer Lewis Hamilton. Le patron de l'équipe Mercedes voit le choix se réduire de plus en plus et pourrait faire une belle proposition à l'espagnole.

“Carlos fait certainement un super boulot. Je n’ai rien à dire à ce sujet. Il est certainement l’un des pilotes que nous considérons, mais comme vous le savez, la situation est complexe,” explique Toto Wolff. Mercedes n'a pas le vent en poupe en ce début de saison, mais le changement de réglementation en 2026 pourrait insuffler un nouveau souffle au constructeur allemand.

Audi a posé l'offre sur la table

Audi fait le forcing pour Carlos Sainz. La future écurie allemande veut recruter le fils du double champion du monde des rallyes. Depuis l'annonce de son arrivée en F1 il y a quelques années, le nom de Sainz a très souvent été associé à Audi. Le père du pilote Ferrari est l'une des égéries de la marque automobile. Selon Helmut Marko, Audi aurait posé une offre mirobolante sur la table qu'il sera difficile de concurrencer. Selon les suiveurs, Sainz est pris entre deux eaux et doit peser le pour et le contre.

“Audi lui fait une offre mais il n’aura alors aucune chance d’être aux avant-postes l’année prochaine. L’équipe (Sauber) ne sera même pas encore Audi à ce moment-là. Et conduire aux côtés de Verstappen ne serait pas amusant pour lui chez Red Bull. Je ne pense pas qu’il acceptera un jour de redevenir pilote numéro 2,” constate Nico Rosberg au micro de la F1. Le champion du monde 2016 confirme que Sainz a les cartes en main.

 

 

 

 

 

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut