Formule 1

F1 : “Un nouveau départ”, Frédéric Vasseur promet du lourd pour la suite

Plutôt intéressante en ce début de saison de F1, Ferrari a les yeux rivés sur le Grand Prix de Monaco qui se profile. Pour le patron de la Scuderia, le Français Frédéric Vasseur, le meilleur est peut-être à venir. 

F1 : Ferrari prépare le terrain… avant 2025

Drôle de saison pour Ferrari. Si Charles Leclerc, qui a dernièrement signé un contrat longue durée, est fixé sur son avenir, Carlos Sainz Jr. l'est également, mais dans un tout autre contexte. En effet, le pilote espagnol sait qu'il ne sera pas conservé par la Scuderia l'hiver prochain. Ce qui ne l'empêche pas de briller. Avec, déjà, un Grand Prix remporté et une belle cinquième place au classement général. Son coéquipier monégasque fait un brillant dauphin de l'intouchable Max Verstappen. Au classement des constructeurs, Ferrari tient la dragée haute à Red Bull (212 points contre 268), assez nettement devant McLaren. Et ce, en attendant l'arrivée en grande pompe d'un certain Lewis Hamilton, sur le départ de chez Mercedes. Du côté de Frédéric Vasseur, le directeur de l'écurie italienne, on attend le GP de Monaco avec enthousiasme et sérénité.

“Je ne sais pas si on peut battre Verstappen, mais…”, Vasseur optimiste

Dans des propos relayés par Marca, Frédéric Vasseur, le boss de chez Ferrari, a d'abord fait le point sur ce prometteur début de saison : “On peut dire que c'est un nouveau départ en F1, car aujourd'hui, il y avait trois équipes très proches les unes des autres, en seulement 6 secondes. Cela signifie qu'il y a moins d'un dixième entre les trois voitures. C'est quelque chose de très bien pour le championnat. Je ne veux pas me fixer d'objectifs pour la saison. Je veux juste faire un meilleur travail de week-end en week-end. Nous devons toujours représenter l'écurie de la meilleure façon. Je ne sais pas si on peut battre Max (Verstappen, NDLR), mais la vérité est que nous avons un rythme très similaire et maintenant, nous nous battons avec eux.

Le Français, qui fêtera ses 56 ans dans quelques jours, attend avec impatience le Grand Prix de F1 de Monaco, qui aura lieu ce week-end sur les terres de Charles Leclerc : “Nous devons faire encore un petit pas en avant, mais chaque course est une histoire et Monaco le sera. Nous aurons un résultat encore meilleur et différent. Je pense que nous obtiendrons un excellent résultat, nous avons toutes les caractéristiques pour faire du bon travail à Monaco.” Rendez-vous est pris !

Nordiste pure souche, amoureux du sport avec un grand S. Pas croyant, mais pratiquant (badminton, tennis, course à pied, football...), capable de dévorer n'importe quelle épreuve de n'importe quelle discipline. L'union fait la force, la diversité sportive proposée par WeSport en est une, aussi !

Dernières publications

En haut