Football

FC Lorient : 10 finales pour le maintien

Après son match nul sur le terrain de Montpellier cette semaine, les Lorientais ont pris un point sur les concurrents directs. Mais le maintien est encore loin d’être acquis et, à 10 journées de la fin, chaque match ressemble à une finale pour rester dans l’élite.

Une saison en dents de scie

Tout n’a pas été rose cette saison pour le promu breton. La saison peut être analysée et divisée en deux : 2020 et 2021. En effet, après avoir obtenu le titre en Ligue 2, le retour dans l’élite n’a pas été celui espéré. Malgré une belle victoire contre Strasbourg 3-1 au Moustoir pour l’ouverture du championnat qui les plaçaient 2es du classement, les Merlus n’ont ensuite réussi à aligner seulement 2 victoires en 16 matchs en 2020. Avec donc seulement 3 victoires en 17 matchs de championnat en 2020, les Lorientais ont rapidement su qu’ils allaient devoir batailler dans le fond du classement pour garder sa place en Ligue 1. Avec une défense perméable et une attaque qui n’y arrive pas, les hommes de Pélissier n’enchaînent pas deux bons résultats de suite et, au contraire, enchaînent des séries négatives qui continuent de les faire plonger.

Il faut donc attendre 2021 pour voir le réveil lorientais. Et pourtant, l’année commence par une fessée à domicile contre Monaco (2-5). Si le score est sévère, les Tango ont pourtant bien malmené les Monégasques en première mi-temps. Après une nouvelle défaite contre Bordeaux (2-1), le FC Lorient renaît de ses cendres lors de la dernière semaine de janvier. Tout d’abord, le mercredi 27 janvier avec une victoire à domicile contre Dijon, un concurrent direct au maintien, victoire obtenue à la 95e sur un c.s.c. du portier dijonnais. Cette victoire est surement le déclic au réveil des Merlus puisque 4 jours plus tard, ils font tomber le PSG sur la même pelouse, sur le même score, et avec de nouveau un but dans les arrêts de jeu. C’est donc la première fois de la saison que Lorient enchaîne deux résultats positifs de suite. Et cette série va continuer puisque le club va ensuite chercher le nul à Rennes, battre Reims et surtout ramener 1 point de Monaco, après que les Monégasques égalisent à la dernière minute. Il faut donc attendre la venue du leader lillois en Bretagne pour que cette belle série s’arrête violemment avec un 4-1. Cette série aura tout de même servi aux coéquipiers de Wissa à sortir de la zone rouge, place qu’ils gardent depuis grâce notamment à une victoire contre l’ASSE. Depuis 9 matchs, le FC Lorient avance à un rythme européen avec près de 1,75 point par match !

10 matchs pour se maintenir

Si ça va donc un peu mieux pour Lorient, les concurrents directs également vont mieux et la course au maintien est donc très indécise. Il reste 10 journées et le FCL ne va rencontrer qu’un seul concurrent, le FC Nantes, le 21 mars à la Beaujoire. Les Lorientais devront aussi se déplacer au Vélodrome et à Lyon, deux déplacements compliqués. Enfin, pour terminer le championnat, ils iront à Strasbourg. Un calendrier assez compliqué sur le papier. Mais Lorient est capable d’exploits comme on l’a vu contre le PSG et le calendrier de Nantes ou Nîmes n’est pas aussi facile.

Le calendrier :

L’homme clé : Terem Moffi

Moffi sera t-il le héros lorientais dans cette fin de saison ? Crédit photo : L’équipe

Arrivé en octobre à Lorient en provenance de Courtrai en Belgique, Terem Moffi a mis du temps à s’acclimater avec seulement 1 but en 2020 pour le FCL contre Reims lors de son premier match sous les couleurs lorientaises. Mais, comme son équipe, Moffi s’est réveillé en 2021 pour le plus grand bonheur des supporters lorientais. D’abord buteur héroïque contre le PSG, c’est également lui qui à marquer par deux fois contre Monaco mais également des buts importants contre Dijon ou Nice. Avec 7 buts en 2021, le jeune attaquant nigérian compile 9 buts toutes compétitions confondues et son éclosion peut évidemment profiter à Pélissier et ses joueurs dans la quête du maintien.

 

Il reste donc 10 matchs aux Lorientais pour confirmer leur réveil en 2021 afin d’aller chercher un maintien en Ligue 1 et d’éviter d’effectuer l’ascenseur 1 an après avoir obtenu le titre en Ligue 2. 10 matchs, 10 finales à jouer pour le FCL ! 

Crédit photo en une : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire