FC Nantes : des Canaris couleur jaune pâle

0

Les nantais sont passés par tout les états cette saison : de début en fanfare à désillusion européenne, nous allons résumer ici la saison du FC Nantes de début août jusqu’à l’arrêt du championnat lié au COVID-19.

Un lancement rapide.

Après un début de mercato particulier, le FC Nantes a vu débarquer sur son banc à la place du regretté Vahid Halilodzic, le coach Christian Gourcuff à seulement une semaine du début du championnat. Les supporters nantais envisagent le pire pour ce mois d’août, mais il n’en sera rien. Malgré une défaite (2-1) contre le LOSC dès la première journée, le FC Nantes commence à se montrer dès la deuxième journée, contre l’OM, avec un match nul (0-0) pour cette première à la Beaujoire. Le FC Nantes lancera enfin sa saison avec 3 victoires d’affilée contre Amiens (1-2), Montpellier (1-0) et Reims (1-0). Ces matchs ont permis de révéler le talent de joueurs comme Louza, Simon ou Bamba. Le gardien Alban Lafont ainsi que Ludovic Blas montrent eux qu’ils ont du potentiel.

La poursuite puis le coup d’arrêt.

Malgré une défaite 2 buts à 1 contre le RC Strasbourg, le FC Nantes rempilera les victoires avec d’abord un succès (1-0) contre Rennes dans le derby breton, après plus de 15 ans sans victoires contre le SRFC à la Beaujoire. Puis une victoire contre Lyon (1-0), victoire qui aura notamment permis au FCN de se hisser provisoirement à la 1ère place du championnat. Enfin, pour couronner le tout, une victoire à domicile 1-0 dans les derniers instants contre l’OGC Nice qui ravira plus que jamais les supporters qui verront le FC Nantes conforter sa place sur le podium.

Le FC Nantes gagne mais joue beaucoup sur son duo défensif gagnant Pallois-Girotto, une stratégie osée mais friable. En effet le FC Nantes se reposera trop sur sa paire et concédera une triste défaite 1-0 contre les Grenats, le début d’un retour sur Terre. Par la suite, le FC Nantes perdra contre Monaco (1-0), mais ils s’imposeront ensuite 8-0 en Coupe de la Ligue contre le Paris FC dans ce qui sera le plus gros succès de l’histoire de cette Coupe. Mais ensuite le FCN perdra contre Bordeaux 2-0, puis contre Saint-Etienne 2-3, dans une partie spectaculaire surtout en tribune puisque c’était le match anniversaire des 20 ans de la Brigade Loire, groupe ultra du FC Nantes.

Une fin de première partie de saison en demi-teinte un match nul, un alternance entre victoires puis défaites dont une élimination de Coupe de la Ligue

Une reprise difficile

Après un mercato hivernal qui a vu le retour de Limbombé prêté cet été et l’arrivée de Renaud Emond, attaquant du Standard de Liège, le FC Nantes lance son année 2020 par une victoire 2-0 en Coupe de France contre Bayonne, et 0-2 en Ligue 1 contre l’ASSE au Chaudron, mais à huis-clos.

Les défaites fuseront ensuite, tout d’abord une élimination en Coupe de France 4 buts à 3 dans un match spectaculaire à domicile. Ensuite un revers décevant (0-1) une nouvelle fois dans les derniers instants contre les Girondins de Bordeaux. Mais l’essentiel n’était pas là puisque ce match était un match en hommage à Emiliano Sala, tragiquement disparu un an plus tôt. Le FC Nantes s’inclinera ensuite dans le derby breton dans ce qu’on appellera la « Rennesmontada », alors que les Canaris menaient 2-1 à seulement 30 secondes de la fin du match, les nantais encaisseront deux buts synonymes de défaite, les supporters l’auront mauvaise…Puis, vint la réception du grand PSG, les Canaris s’inclineront 2-1 dans un match qui leur a filé entre les doigts.

Un nouvel espoir puis l’attente

Le FC Nantes enchaînera avec un match nul 3 partout contre le DFCO et notamment une égalisation d’Andrei Girotto à la dernière minute. Puis avec un nouveau match nul (0-0) contre Metz. Les Canaris penseront sortir la tête de l’eau contre l’OM après un succès (1-3) de grande classe sur la pelouse du Vélodrome, mais s’inclineront par deux fois ensuite contre le LOSC à domicile (0-1) puis contre Angers dans le derby ligérien (2-0). Puis ce qui devait arriver arriva, la pandémie mondiale liée au COVID-19 congrosse meret la LFP de suspendre le championnat.

A l’heure actuelle, La LFP étudie notamment la possibilité de reprendre le championnat le 17 juin. Ce qui ferait que chaque journée de Ligue 1 se jouerait avec 3 jours d’intervalles. Une piste risquée mais c’est celle qui semble la plus plausible.

Le FC Nantes se retrouve donc actuellement 13ème et patiente donc après une saison qui pour l’instant n’a pas été flamboyante. Par la suite, les nantais vont devoir sonner la révolte pour espérer accrocher un top 10.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here