Amérique du Sud

Flamengo champion du Brésil au bout du suspense


Au coude-à-coude avec l’Internacional, Flamengo a décroché ce soir le huitième Brasileiro de son histoire. Malgré une défaite 2-1 face à Sao Paulo, l’Inter n’a pas pu faire mieux qu’un 0-0 face au Corinthians. Pour son dernier match avec l’Atlético Mineiro, Jorge Sampaoli repart avec les trois points grâce à une victoire contre Palmeiras.

 

Cette nuit aura été agitée pour les suiveurs du football sud-américain. Au pays de Neymar, deux équipes se jouaient encore le titre à la dernière journée. Flamengo, d’un côté qui s’incline face à Sao Paulo et qui n’a guère montré de signaux rassurants malgré sa victoire face à son plus proche rival la semaine passée. La contre-performance de Gabigol n’a pas aidé, et son manque d’efficacité s’est fait sentir. Ce sont même les locaux qui vont ouvrir le score sur un coup franc de Luciano frappé dans le petit filet de Diego Souza. L’égalisation de Bruno Henrique n’a pas influé sur le résultat puisque Pablo permet à Sao Paulo de repasser devant à l’heure de jeu. Le score n’évoluera plus et Flamengo doit compter sur un faux pas de l’Internacional.

Les hommes d’Abel Braga pourront s’en mordre les doigts. Dominateurs dans le jeu, ils n’ont pas réussi à inscrire ce petit but qui aurait été synonyme de titre national. Pourtant, les occasions n’ont pas manqué. En première période, Yuri Alberto s’est vu refuser un but pour une position de hors-jeu. Le sort sera identique pour Edenilson qui pensait avoir ouvert la marque à la 95e minute. 0-0 au terme de la rencontre et Flamengo peut exulter. Avec un petit point d’avance sur l’Internacional (71 contre 70), Flamengo montre qu’il continue de dominer ce championnat depuis 2 ans, mais que la concurrence se fait de plus en plus forte.

 

Le championnat brésilien touche à sa fin et nous aura procuré bien des émotions. Par ailleurs, il est important de signaler que Flamengo est champion en ayant passé deux journées en tête du classement. Efficacité ou coup de chance ? Toujours est-il que ce back-to-back des coéquipiers de Felipe Luis restera gravé dans les anales. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire