Football

Florian Thauvin, Prince du Vél’

Longtemps critiqué pour son manque de régularité sous le maillot Olympien, Florian Thauvin, 25 ans, a franchi un cap cette saison. Conscient de ses forces, FloTov compte bien accroché le bon wagon pour la Coupe du Monde. Entre la Canebière et Clairefontaine, mise en lumière du Prince du Vél’.

Dans la lignée de l’an dernier

Après avoir réaliser la meilleure saison de sa carrière l’an dernier, Thauvin continue de grandir, comme son équipe, comme le Champions Project. Bien que régulièrement décrié, le projet avance et FloTov en est l’étendard, il ne cesse de clamer son amour pour l’OM et cet amour le pousse à s’améliorer à travailler. A l’heure actuelle il en est à 14 buts et 11 passes décisives soit un but de moins et deux passes décisives de plus que sur l’ensemble de la saison dernière en Ligue 1.

Bien dans sa tête

Conscient de ses faiblesses, le Grenoblois a travaillé sur son jeu mais aussi sur lui. Ne plus regarder les critiques et travailler pour gommer son manque de régularité et de résistance physique. Le résultat ? Un FloTov plus que jamais bien dans tête et bien dans son corps, un corps qu’il apprend à ménager et à préparer à la hauteur de son talent.

Bien installé sur le côté droit du 4-2-3-1 de Rudi Garcia, Florian Thauvin semble plus fort, plus sûr de sa force, il veut faire mal à son adversaire aussi bien physiquement que techniquement. Plus musclé, il peut multiplier les courses offensives et défensives sans perdre sa lucidité. Plus fin balle au pied, le Marseillais est plus décisif dans le dernier geste et dans les grands matchs. Buteur contre Paris et en Europa League, passeur contre Monaco, FloTov a franchi le dernier cap qui lui faisait préjudice, avoir un impact dans sur le score des affiches.

La concu’ dans le rétro

A moins de quatre mois du début de la Coupe du Monde, Thauvin est plus que jamais dans la course pour les 23 de DD. Alors qu’il semblait être en permanence le 24ème homme, ses performances cette saison le place comme le joueur Français le plus décisif d’Europe. Si d’un point de vue talent pur, le Marseillais accusait un certain retard sur les Ousmane Dembélé, Kylian Mbappé ou Nabil Fekir, son travail et sa rage de vaincre en plus de ses prestations le place tout naturellement devant ces derniers.

Alors on pourra toujours parler d’une différence de style, mais au moment des comptes, le Prince du Vélodrome caracole.

A treize journées de la fin du championnat, après un match aller favorable face à Braga, à 10 jours d’une double confrontations face au PSG et à quelques semaines de la liste pour les matchs amicaux de Mars avec l’EDF, FloTov est plus que jamais dans le bon tempo. A lui de maintenir le rythme et de continuer à porter l’OM vers les sommets qui lui sont destinés. Joueur de classe et chouchou des supporters, Florian Thauvin a plus que jamais les cartes en mains. Alors ? Est-ce qu’un Roi ne se cacherait pas dans le jeu du Prince Marseillais ?

Corentin Braz (@Corentin_Bjr)



Sport en directMercato Football Ligue 1
1 commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
nec pulvinar libero. risus. porta. ut massa Praesent