Ligue 1

Folarin Balogun, la nouvelle pépite du Stade de Reims

Balogun

Folarin Balogun est en pleine forme depuis qu'il a quitté Arsenal pour le Stade de Reims en prêt cet été, avec cinq buts en sept matchs jusqu'à présent, mais qu'y a-t-il d'autre à savoir sur le jeune attaquant ?

Balogun a pris d'assaut la Ligue 1 Uber Eats et a également délivré deux passes décisives, ce qui lui donne une implication dans un but toutes les 64 minutes qu'il a jouées, malgré le fait qu'il joue pour une équipe qui est actuellement 16e au classement.

Seule la superstar du Paris Saint-Germain, Neymar Jr., a été statistiquement plus prolifique depuis le début de la saison, Balogun égalant Lionel Messi et surpassant Kylian Mbappé jusqu'à présent, et Reims doit souhaiter qu'il y ait une clause pour rendre son transfert permanent l'été prochain.

De New York à Reims

Né à New York de parents nigérians le 3 juillet 2001, Balogun a déménagé à Londres à l'âge de deux ans, ce qui lui permet aujourd'hui de jouer pour trois pays au niveau international. À l'âge de 10 ans, Balogun a failli signer à Tottenham Hotspur, mais il a rejoint l'académie des jeunes d'Arsenal cet été-là, avant d'évoluer dans les équipes de jeunes aux côtés d'un certain Bukayo Saka.

Malgré 75 buts en 103 matchs entre les moins de 18 ans et les moins de 21 ans, le chemin de Balogun vers l'équipe première des Gunners a été plus bloqué que celui de Saka, et il a passé la deuxième moitié de la saison dernière en prêt à Middlesbrough avant d'arriver au Stade Auguste-Delaune en août.

Balogun, un style de jeu impressionnant 

Puissant attaquant d'1m80, doté d'une bonne rotation et d'une bonne capacité de finition des deux pieds, Balogun a un jour été comparé à la légende d'Arsenal Ian Wright par Martin Keown, même si le joueur lui-même base son jeu sur celui d'Edinson Cavani et de Robert Lewandowski.

Auparavant testé dans des positions plus profondes et plus larges lors de son parcours à l'académie d'Arsenal, Balogun a été utilisé comme leader de la ligne par les États-Unis au niveau des moins de 18 ans et par l'Angleterre jusqu'aux moins de 21 ans.

Un début de saison en demi-teinte 

Balogun a fait ses débuts à Reims lors de la première journée et a ouvert son compteur lors de la défaite 4-1 contre l'Olympique de Marseille. Depuis, il a marqué notamment contre le Racing Club de Lens et le SCO d'Angers.

“Mes points forts sont mes courses et ma finition, mais je travaille pour améliorer les deux, ainsi que mon jeu de tête. Edinson Cavani est le joueur que j'admire pour ses courses derrière. Nous faisons beaucoup d'exercices à l'entraînement pour développer et améliorer nos courses. Je regarde aussi Robert Lewandowski pour sa finition, et je vais à l'entraînement tôt pour travailler de mon côté, ce qui, je l'espère, rendra tout plus vif et plus instinctif.” – Balogun sur l'évolution précoce de son jeu.

Je le regarde et je me dis “souviens-toi de ce nom”, vu la façon dont il a joué ce soir. La façon dont il s'est relié, c'est un grand tournant. Vous essayez de comparer, est-ce Andy Cole ou Ian Wright ? Il y a cette sorte de mouvement en lui. Je sais que ce sont des joueurs de renom et s'il peut être à la hauteur, il fera une belle carrière.” – Keown après que Balogun ait marqué deux buts contre Dundalk pour Arsenal en UEFA Europa League en décembre 2020.


Dernières publications

En haut