Coupe de France

Coupe de France (16emes) – L’AS Monaco s’offre le derby contre Nice et file en huitième de finale

Match de clôture de ces palpitants 16eme de finale, le 117e derby azuréen opposant l’OGC Nice à l’AS Monaco a tourné en la faveur des Monégasques (0-2), grâce à des buts de Kévin Volland et de Ruben Aguilar.

Intenable Kévin Volland

Les hommes de Niko Kovac ont littéralement pris possession du cuir en première mi-temps. Les vertus d’un pressing efficace, provoquant de nombreuses récupérations hautes. Maladroits offensivement dans un premier temps, les Monégasques ouvrent le score grâce à l’inévitable Kévin Volland. Récupération haute, centre en retrait de Fabregas et Benitez ne peut que s’incliner. La présence de l’ex-Blues fluidifie le jeu de l’ASM, face à des Aiglons peu inspirés. Un Amine Gouiri bien seul n’a pu peser sur l’arrière-garde de la Principauté. Sonnés et menés, les Niçois devaient réagir en seconde période…

 

En manque d’inspiration

Revenus des vestiaires avec de meilleures intentions, les Niçois n’ont cependant pas su inverser le cours du match. La faute à un bloc de l’ASM très bien en place. Kasper Dolberg aurait pu tromper, après un magnifiquement enchaînement Majecki, mais le cuir trouve le poteau (61e). Appliqués dans la relance et la contre-attaque, il ne manquait pas grand-chose pour que les visiteurs doublent la mise. Bien qu’en possession du ballon, les hommes d’Adrien Ursea manquent cruellement de mouvement pour déstabiliser Monaco. Ruben Aguilar profite en fin de match d’une énième mauvaise relance, pour punir d’un magnifique plat du pied le portier niçois. Déjà bien terne, la saison des aiglons est décidément à oublier. Battus pour la troisième fois cette saison par les Monégasques, les résidents de l’Allianz Riviera montrent leurs limites. Emoussé en fin de match, le Gym va devoir trouver encore quelques ressources pour assurer définitivement le maintien en Ligue 1.

En s’offrant le 117e derby de l’histoire contre Nice, l’AS Monaco file en huitième de finale. Les monégasques vont s’offrir une fin de saison palpitante…

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire