Champions League

Ligue des champions : le PSG s’impose face à Leipzig et conclut la phase aller en tête de son groupe

Opposés aux Allemands du RB Leipzig, les joueurs du Paris Saint-Germain n'ont pas réalisé une performance aboutie. Chancelante face à une équipe allemande très entreprenante et organisée, l'équipe de la capitale a joué sur ses individualités pour contrer le système des visiteurs. Si se succès en trompe-l'œil ne doit pas éclipser la contre-performance parisienne, elle satisfera les plans comptables du club parisien, qui conclut cette phase aller avec sept points sur neuf possibles.

 

Un Paris Saint-Germain bousculé par le RB Leipzig …

Après une entame de match bien négociée, le Paris SG ouvre le score par l'intermédiaire de Kylian Mbappé (1-0, 9e), avant de voir les vagues allemandes déferler sur une défense parisienne dépassée. Etouffés, paralysés et même impuissants jusqu'à la mi-temps, Leipzig égalise logiquement grâce à André Silva (1-1, 28e). Le retour des vestiaires est du même acabit. L'ancien Montpelliérain Mukiele s'offre un but pour permettre aux siens de prendre l'avantage (1-2, 56e). Paris est dépassé et manque de réaction face au bloc très compact de l'équipe de Jesse Marsch.

 

Lionel Messi en sauveur, malheur pour Leipzig

Incapables de se créer une vraie occasion sur une attaque placée, c'est sur un erreur de Tyler Adams que Kylian Mbappé va provoquer avant d'offrir une offrande à Lionel Messi (2-2, 67e). Sept minutes plus tard, le même duo se distingue et Kylian Mbappé vient obtenir un penalty sur une faute grossière de Simakan. Lionel Messi offre au public une panenka et délivre le ”Parc”. Son premier doublé sous le maillot parisien (3-2, 74e).

 

Nuno Mendes bonnet d'âne, Angeliño métronome, Mbappé homme du match

Symptomatiques des performances de leurs équipes, trois profils se détachent de cette rencontre. Si Nuno Mendes n'a vraiment pas réussi son match avec 17 ballons perdus sur 69 joués et une performance offensive inexistante, Kylian Mbappé, seule alternative offensive parisienne, a une nouvelle fois fait l'étalage de tous son talent. Impressionnant de constance sur la rencontre, l'international français est impliqué sur les trois buts. Le penalty manqué en fin de match ne vient pas ternir son tableau de chasse.

Côté visiteurs, Angeliño est toujours aussi impressionnant dans son rôle de piston gauche. Pièce maîtresse du schéma des Allemands, l'Espagnol est d'une précision rare à ce niveau et est le garant de l'équilibre offensif et défensif de son équipe.

 

Premier de sa poule, le Paris Saint-Germain conclut la phase aller de la Ligue des Champions avec sept points et est déjà très proche de la qualification, dans un groupe où le club de la capitale et Manchester City se sont détachés en tête. Les hommes de Pep Guardiola avaient disposé de Bruges plus tôt dans la soirée (5-1), grâce notamment à un Mahrez de gala et une qualité technique globale de haute facture.

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début