Football

Football – Ligue 1 : Lionel Messi ou la Lutèce délivrée

Ce 10 août 2021, le sextuple ballon d’or Lionel Messi a foulé le sol de l’aéroport du Bourget. Une horde de supporters attendait le prodige argentin car sa présence rime avec la conclusion d’un accord avec le club de la capitale. Ainsi, la Pulga, l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football, jouera en ligue 1 Uber Eats cette saison. 

À la poursuite du Graal

Passé dans une autre dimension avec le recrutement de Neymar en 2017, le PSG n’a toujours pas décroché la Ligue des champions. Souvent blessé, le joyau brésilien a néanmoins aidé son club à franchir le plafond de verre qu’étaient les quarts de finale de la coupe aux grandes oreilles à deux reprises. Entre la finale de 2019 perdue contre l’ogre bavarois et les demies de l’an passé perdues contre Manchester City, Paris se rapproche de plus en plus de son objectif. 

Pourtant, les dirigeants n’ont pas lésiné sur les moyens pour renforcer l’équipe malgré la crise économique liée à la COVID-19. D’ailleurs, sans cette crise, Paris aurait-il eu la possibilité de signer le digne successeur de El Pibe de Oro ? Certainement pas. Les arrivées de Georgino Wijnaldum, Gianluigi Donnarumma, Sergio Ramos en plus de Lionel Messi prouvent que le PSG met toutes les chances de son côté pour décrocher enfin ce titre qui manque à son palmarès et cela ne déplait sûrement pas à ses supporters.

En mode Godefroy de Bouillon

Comme dans l’épopée de Le Tasse, Lionel Messi devra montrer le chemin à suivre pour atteindre l’objectif. Malgré la série d’échecs qu’il a connue ces dernières années dans cette compétition, le natif de Rosario semble le mieux armé (avec Sergio Ramos, n.d.l.r.) et il a tenu à rappeler lors de sa conférence de presse qu’il compte tout gagner avec son nouveau club : “Je viens avec beaucoup d’enthousiasme pour tenter de remporter une nouvelle Ligue des champions” puis il renchérit : “… on a la possibilité de tout remporter. le PSG et moi avions le même objectif… “ 

De plus, il a une petite revanche à prendre car au-delà des éliminations, Messi a été humilié avec son ancienne équipe à Rome, à Liverpool, à Lisbonne (lors du 8-2 face au Bayern Munich, n.d.l.r.) ou encore à … Paris. Avec son dernier bourreau, il compte retrouver le sourire non pas à coups de stances comme Le Tasse mais avec son génie balle au pied pour sublimer comme il sait si bien le faire les stades européens pour aller au bout de sa mission.

Comment gérer un tel effectif ?

Mauricio Pochettino n’aura certainement aucune excuse s’il n’amène pas cette équipe à bon port. En effet, le club de la capitale dispose d’une armada à toutes les lignes avec des doublures de luxe. De fait, le problème sera de trouver la composition parfaite pour tirer le meilleur de cet effectif. Le 4-2-3-1 et le 3-4-3 étant les schémas préférentiels du technicien argentin, mettre les hommes qu’il faut à chaque poste sera une sinécure tant il y a de choix.

En optant pour un 4-2-3-1, Presnel Kimpembe risque de faire les frais de cette tactique tandis que le 3-4-3 lui garantit une place dans le onze de départ. Mais, dans ce cas, ce sera El Fideo qui risque d’être sacrifié en attaque. Quoi qu’il en soit, bien que verni, Pochettino devra se muer en Berlioz pour rendre une copie digne d’une symphonie fantastique et non une marche au supplice.

Au soir du 28 mai 2022 à Saint-Pétersbourg, Messi et les siens peuvent se retrouver sur le toit de l’Europe, synonyme d’une réelle délivrance et surtout du début d’une nouvelle ère, celle de l’hégémonie du Paris Saint-Germain sur l’Europe du football.

Crédit photo : Eurosport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire