Coupe de France

Coupe de France : Monaco élimine Lyon et file en demi-finales

Ce mercredi soir, l’Olympique lyonnais a disputé son quart de finale de Coupe de France en recevant l’AS Monaco. Le club de la Principauté intègre le carré final et rejoint le PSG, Montpellier et à la grande surprise Rumilly Vallières, club pensionnaire de National 2.

Malgré une domination en début de rencontre, l’Olympique lyonnais est éliminé de la Coupe de France par l’AS Monaco qui se qualifie pour les demi-finales. Durant la première mi-temps, l’OL s’est procuré de nombreuses occasions sans trouver la brèche permettant de prendre l’avance au score. Pour commencer, un coup franc de Memphis Depay vient obliger le gardien monégasque à intervenir en dégageant du poing (3e). Majecki, titulaire dans les buts de l’AS Monaco, se montre à nouveau décisif en repoussant en corner la tentative du jeune défenseur Melvin Bard (12e). Au tour du Brésilien Lucas Paquetá de trouver le portier monégasque sur sa route qui repousse la tentative du Lyonnais en corner (16e).

Le club rhodanien enchaîne par la suite une belle série de tirs sur les montants du but adverse. Maxwell Cornet trouve le poteau au niveau de la demi-heure de jeu. Marcelo fait de même deux minutes plus tard seulement. Jamais deux sans trois, l’Olympique lyonnais trouve cette fois-ci le haut de la transversale monégasque sur une reprise de volée de Maxence Caqueret (35e). Pour conclure ce premier acte, Maxwell Cornet arrive devant le but et réalise une tête croisée bien captée par le gardien monégasque (41e). À noter que l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia a été expulsé durant la première période.

But refusé pour l’OL, pénalty pour Monaco : le tournant du match

L’Olympique lyonnais pense ouvrir le score cinq minutes après le début du second acte. Le but de Maxwell Cornet est finalement annulé avec l’appui de la VAR, l’attaquant étant en position de hors-jeu initialement. La rencontre bascule totalement alors que l’on pensait voir les Lyonnais ouvrir le score avec un pénalty en faveur de l’AS Monaco (53e).

Une action qui plonge l’OL en infériorité numérique suite au second carton jaune de Diomandé auteur de cette faute. L’offrande est alors transformée par le capitaine monégasque Wissam Ben Yedder (0-1). Une action qui lance le club de la Principauté qui a été inexistant en première période. Celui-ci vient alors alourdir le score grâce à Kevin Volland (62e) d’une frappe puissante (0-2). L’OL tente de ne pas sombrer avec ce coup de massue avec Houssem Aouar, entré en jeu, cadrant sa tentative qui termine dans les gants de Majecki (76e). Le score reste à (0-2) en faveur de l’AS Monaco qui va attendre de connaître son prochain adversaire à l’issue du tirage au sort qui se déroulera dimanche soir à 20h05.

 

Crédit photo : Twitter @AS_Monaco

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire