Football

Ligue 1 : Paris leader provisoire après sa victoire à Metz (1-3), Mbappé double buteur

Premier club dans la course au titre à s'élancer ce week-end, le Paris Saint-Germain se déplaçait à Metz dans le cadre de la 34e journée.

Le film du match

Avec Mbappé et Neymar, mais sans Kean, Di María ou encore Icardi devant, le PSG commence fort le match. Sur la première occasion de la rencontre, Mbappé, lancé dans le dos de la défense par Herrera, se présente face à Oukidja et le bat sur sa gauche en s'aidant du montant (5e). Dans les dix minutes qui suivent, les Parisiens cherchent à faire le break par des incursions dans la profondeur, mais n'y parviennent pas à cause d'imprécisions. Finalement, la suite de la première mi-temps se dirige vers un petit rythme imposé par Paris, qui ne prend aucun risque. Il y a quelques accélérations de part et d'autre, mais elles n'aboutissent pas à des occasions franches et des situations de tirs. Les Messins sont frileux autant offensivement que défensivement. Malgré Centonze et Delaine qui tentent d'amener le ballon vers l'avant. Tout compte fait, le PSG mène à la pause sans avoir été embêté par Metz et récupère la première place du classement.

C'était sans compter le réveil des Messins. À peine trente secondes après le coup d'envoi de la seconde mi-temps, Centonze reprend le centre parfait de Boulaya et trompe Navas. Metz se réveille et relance le match. Paris est donc obligé d'aller marquer un second but afin d'empocher les trois points, cruciaux dans la course au titre. Navas sauve encore une fois les siens sur sa ligne (53e) et ses coéquipiers réagissent dans la minute. Sur corner, Paredes ne parvient pas à marquer. Le ballon est ralenti une première fois par un défenseur, avant d'être repoussé du bout du gant par Oukidja (56e). Puis, en sauveur ambitieux et chanceux, Mbappé redonne l'avantage aux siens d'une frappe certes puissante, mais contrée (59e). Dans le dernier quart d'heure, ce ne sont pas moins de 7 joueurs parisiens qui ont eu l'occasion d'inscrire un troisième but. Finalement, Icardi creuse l'écart à la 89e minute sur un pénalty qu'il a lui-même obtenu.

La gestion de l'effectif et la tactique du PSG avant City

Alors que Kehrer, Sarabia et Herrera ne devraient pas être retenus dans le onze contre Manchester, tous les yeux étaient rivés sur le positionnement de Verratti. Aligné en tant que numéro 10, l'Italien a plutôt glissé sur le flanc gauche en début de première période, tandis que Neymar a pris l'axe, notamment en phase défensive. Plus tard en première mi-temps, Verratti s'est repositionné bien plus bas en tant que milieu axial. Alors, dans quelle position verra-t-on Verratti mercredi ?

Pochettino, en effectuant quatre changements, a offert du temps de jeu aux cadres de son équipe. Di María est rentré à la place de Sarabia. Mbappé et Neymar ont pu souffler, remplacés par Icardi, auteur d'un triplé en Coupe de France, et Draxler. Verratti a quant à lui joué l'ensemble de la rencontre.

Alors que Mbappé a été touché au genou droit en fin de match, cela ne semblait pas trop dramatique à son retour sur la pelouse. L'attaquant français a fait preuve d'une certaine rigueur défensive en revenant plusieurs fois apporter un soutien. Une attitude qu'il devra avoir mercredi en Ligue des champions. .

Les Parisiens prennent provisoirement la tête du championnat et se dirige maintenant vers le quart de finale aller contre Manchester City, mercredi.

Crédit photo : AFP

Dernières publications

En haut