Coupe de France

Football : Paris se fait peur mais élimine Montpellier et accède à la finale de la Coupe de France

Le Paris Saint-Germain va de nouveau retrouver le Stade de France pour disputer une finale de Coupe de France. Face à Montpellier, le PSG s’est imposé aux tirs au but après un match très ouvert (2-2, 5-6 aux t.a.b.). Moise Kean a inscrit le penalty décisif alors que Kylian Mbappé avait inscrit un doublé dans la rencontre.

 

Gaëtan Laborde redonne espoir au MHSC avant la pause

Avec Mauro Icardi aligné en pointe, Mauricio Pochettino et le PSG sont mieux rentrés dans leur partie. Kylian Mbappé montre les crocs dès les premiers instants de la rencontre. À la 10e minute de jeu, il est servi par Idrissa Gueye qui lui offre une balle de but. L’international français n’en demandait pas tant et vient propulser le cuir dans la cage de Dimitri Bertaud (0-1). Montpellier est acculé dans sa moitié de terrain, Idrissa Gueye contrôle à lui seul l’entrejeu mais Florenzi et Bakker laissent des espaces importants dans les couloirs. Mauro Icardi et Pablo Sarabia vont tenter leur chance à plusieurs reprises, sans réussir à concrétiser. Le club de la capitale a tiré à 12 reprises mais n’est pas parvenu à faire le break.

Michel Der Zakarian, très actif sur son banc, replace régulièrement Savanier et Ferri pour mieux gérer les transitions offensives. Peu avant la mi-temps et sur le seul tir cadré du MHSC dans le premier acte, Gaëtan Laborde crucifie Keylor Navas sur une frappe en angle fermé qui termine dans la lucarne du portier parisien (1-1). À la pause, Gueye n’a pas manqué de signaler la qualité du but montpelliérain : “Ils marquent un but exceptionnel”. De son côté, Laborde restait humble et concentré sur son match : “J’ai marqué un but sympa”.

 

Mbappé encore décisif, Delort relance le match

De retour sur le terrain, le MHSC fait rentrer une arme offensive supplémentaire en la personne de Mavididi. Pourtant, le PSG commence le second acte de la meilleure des manières. Kylian Mbappé, cette fois-ci servi par Rafinha, fait parler sa vitesse et sa technique pour inscrire un 2e but (1-2). Dès lors, la tension va monter d’un cran et M. Pignard commence la distribution des cartons jaunes. Les Pailladins jettent leurs forces dans la bataille pour arracher une égalisation. Pour autant, Paris se montre toujours dangereux mais Bertaud veille au grain. Pochettino décide de faire rentrer Di María et Draxler dans un premier temps, puis Kean et Perreira à 10 minutes de la fin du match. Comme en première mi-temps, le scénario se répète et Andy Delort offre une égalisation à Montpellier et se permet de rêver (2-2). Les deux équipes ne réussiront pas à se départager et la séance de tirs au but sera donc nécessaire.

Tous les penaltys furent parfaitement bien tirés et, à 5-5, il fallait désigner de nouveaux tireurs. Junior Samba s’élance pour Montpellier mais le ballon passe au-dessus du but de Navas. La tension monte d’un cran dans le rond central mais Moise Kean n’est pas perturbé et transforme le penalty final pour offrir la qualification au PSG.

 

 

Dans la difficulté et jamais à l’abri, les Parisiens accèdent à la finale de la Coupe de France. Leurs adversaires seront connus demain à l’issue de l’autre demi-finale qui opposera Rumilly Vallières à l’AS Monaco.

 

Crédit une : Twitter @MontpellierHSC

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire