Football

Troyes champion de France de Ligue 2 après sa victoire face à Dunkerque

Dans les autres rencontres, Clermont et Toulouse ont conforté leur place sur le podium, tandis que Chambly, vainqueur face à Pau, revient à égalité de points avec Caen à la 18e place.

 

Il ne leur en fallait qu’un pour assurer la montée. Grâce à sa victoire (2-0) face à Dunkerque, ce seront finalement 3 points synonymes de titre pour les Troyens. Trois ans après, l’ESTAC retrouvera l’élite la saison prochaine, et pourra aborder sereinement leur dernière rencontre la semaine prochaine face au Havre. Dominateurs sans se montrer dangereux pendant une petite heure, les hommes de Laurent Batlles sont finalement parvenus à trouver la faille à la 59e minute sur un but d’Alimami Gory. Libéré, Troyes a déroulé, avant de doubler la mise 10 minutes plus tard par l’intermédiaire de Dylan Saint-Louis.

 

Pas de changement sur le podium

Si le titre est d’ores et déjà acquis par Troyes, la lutte pour la deuxième place – directement qualificative – continue. Deuxième avant cette journée, Clermont a facilement disposé de Sochaux (3-1) et conforte sa place de dauphin. Après une bonne entame de match, soldée par l’ouverture du score de Bayo dès la 8e minute, les Auvergnats se sont fait rejoindre peu avant la demi-heure de jeu par un but de Bryan Soumaré. Bousculés, ils réagissent rapidement par l’intermédiaire de Jodel Dossou (34e), avant de parachever leur victoire sur un but d’Allevinah à la 50e minute. Avec 72 points, les Clermontois restent à quatre points de Toulouse, qui pourrait néanmoins espérer accrocher la deuxième place puisqu’ils comptent encore un match en retard.

De leur côté, les Violets ont fait le travail en étrillant de timides Caennais (3-0) au Stadium. Après avoir ouvert le score à la 30e minute, le TFC a profité de l’exclusion de Yago à la 66e minute pour enfoncer le clou grâce à Bayo (67e) puis N’Goumou (81e).

 

Suspense total pour les barrages

Suite aux résultats de cette 37e journée, le podium de la Ligue 2 est désormais définitif. Si Toulouse peut encore espérer passer devant Clermont, la lutte pour la 4e et la 5e place – synonymes de barrage – promet également d’être palpitante. Grenoble, Paris FC, Auxerre : ils sont encore trois pour deux tickets de barragistes, et ils se tiennent en 3 petits points.

Pour l’heure, c’est Grenoble qui tient la corde avec 62 points (4e), mais tout aurait pu basculer. Opposés à Auxerre, les Isérois réalisent une entame parfaite, en profitant du csc de Jubal pour prendre les commandes du match dès la 3e minute. Mais 6 minutes avant la mi-temps, l’inévitable Mickaël Le Bihan sort de sa boîte et remet les compteurs à zéro. S’ensuit une deuxième mi-temps haletante où les deux équipes se neutralisent. On se dirige tout droit vers le nul quand, au bout du temps additionnel, Olivier Thual siffle pénalty pour Auxerre. Gauthier Hein s’élance, mais se heurte à Brice Maubleu, qui se détend parfaitement pour permettre aux Grenoblois de garder leur quatrième place. Le score n’évoluera plus.

 

Caen perd gros, Chambly s’accroche

Dans le bas du tableau, la lutte pour le maintien continue de faire rage, et offre un spectacle non moins palpitant que celui de la montée. À l’issue de cette dernière journée, deux clubs ont d’ores et déjà sauvé leur peau : Le Havre, vainqueur 5-3 face à Valenciennes, et Rodez qui a assuré le nul (1-1) face à Nancy.

Derrière, ils sont encore 5 à devoir assurer leur maintien lors de la dernière journée. À la 15e place, les Chamois niortais comptent encore 3 points d’avance sur la zone rouge après leur nul (0-0) face à Amiens, mais possèdent la plus mauvaise différence de buts derrière Châteauroux (-22) et devront impérativement aller chercher le point du nul lors de la dernière journée pour s’éviter des frayeurs.

Seizièmes avec 40 points après leur défaite face à Chambly (1-0), les Palois sont eux aussi menacés, même s’ils comptent un match de retard sur les autres formations de bas de tableau. Ils restent à égalité avec Dunkerque, 17e, qui, après une bonne première partie de rencontre a fini par s’incliner face au leader troyen. Grâce à leur différence de buts, un point supplémentaire devrait suffire à ces deux équipes pour se maintenir.

Enfin, avec 38 unités, Caen poursuit sa chute vertigineuse vers le National après la claque reçue à Toulouse. Incapables de réagir, les Malherbistes ont montré un visage très inquiétant, et leur place de barragiste est plus que jamais menacée. Tout l’inverse des Camblysiens qui ont fait preuve de combativité pour aller chercher les trois points face à Pau et s’offrir le droit de continuer à rêver. Lors de la dernière journée, Caen et Chambly affronteront respectivement Clermont (2e) et Toulouse (3e), eux-mêmes en concurrence pour la deuxième place, pour un match à distance qui s’annonce palpitant.

Tous les résultats

AC Ajaccio – Paris FC : 1-1
AJ Auxerre – Grenoble : 1-1
Amiens – Chamois niortais : 0-0
Clermont Foot 38 – Sochaux : 3-1
FC Chambly – Pau FC : 1-0
Guingamp – Châteauroux : 2-0
Rodez AF – Nancy : 1-1
Toulouse – SM Caen : 3-0
Troyes – Dunkerque : 2-0
Valenciennes – Le Havre 3 – 5

Crédit une: Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire