Football

Ligue 1 : Burak Yılmaz éteint Lens, Lille file vers le titre

Porté par un Burak Yılmaz chirurgical sur la pelouse du stade Bollaert, le leader lillois s’impose à Lens (0-3) et fait un nouveau pas vers le titre.

« J’espère un gros début de match de l’équipe ». Tels sont les mots de Christophe Galtier au micro de Canal + à quelques instants du coup d’envoi. On joue depuis deux minutes lorsque, stupeur à Bollaert alors que Jonathan Bamba s’écroule dans la surface de réparation lensoise, Clément Turpin met le sifflet à la bouche. Pénalty pour Lille ! Le premier tournant du match d’ouverture tant attendu de la 36e journée de Ligue 1 intervient d’entrée. Comme souvent ces dernières semaines, Burak Yılmaz ne se fait pas prier et ne laisse aucune chance à Jean-Louis Leca (0-1, 4e). Glacial. Christophe Galtier voit son vœu exaucé. Dans la lignée de leur très bonne saison, les Lensois ne s’avouent pas battus. Au contraire, la réaction est immédiate. Très vite, la température remonte à Bollaert. Une première fois, Seko Fofana réchauffe les gants de Mike Maignan. Alors que les circuits de jeu lensois se mettent petit à petit en place, Lille ne voit plus le ballon. Sans être particulièrement dangereux, les hommes de Franck Haise montrent de belles choses. Derrière, le retour de Loïc Badé fait beaucoup de bien aux Sang et Or, à la relance notamment. Puis, c’est à Ignatius Ganago de se mettre en évidence peu avant la demi-heure, obligeant Mike Maignan à un très bel arrêt (28e). Nouvelle alerte pour le gardien formé au PSG cinq minutes plus tard, toujours sur une initiative de l’ancien Niçois.

Clément Michelin et Burak Yılmaz mettent fin aux espoirs lensois

Le deuxième tournant du match a lieu à la 35e minute. Seul Lensois en difficulté depuis le début de la partie, Clément Michelin met le coude dans son duel aérien avec Zeki Çelik. Déjà averti, le piston gauche lensois du jour récolte son deuxième carton jaune et contraint ses partenaires à terminer le match à dix. Pour la première fois, les Lensois accusent le coup. Burak Yılmaz finit d’enfoncer le clou cinq minutes plus tard. Seul aux trente mètres, l’international turc décoche une frappe monumentale du pied gauche. Battu sur sa droite, Jean-Louis Leca ne peut que constater les dégâts (0-2, 40e). Troisième coup de poignard pour les Lensois.

Lille n’est plus très loin du graal

La deuxième période est à sens unique. Lille fait le siège du but lensois. Luiz Araújo puis Xeka manquent d’abord de tromper Jean-Louis Leca avant que Jonathan David parvienne à porter l’estocade à 0-3 (60e). Tout réussit à Lille qui file désormais tout droit vers son quatrième titre de champion de France. Les Lillois recevront Saint-Étienne et se déplaceront à Angers lors des deux dernières journées. Côté lensois, en revanche, c’est un vrai coup d’arrêt dans la course à l’Europe. Pour continuer y croire, les hommes de Franck Haise devront espérer des faux pas de l’OM et du Stade rennais mais aussi et surtout deux victoires lors de leurs deux dernières sorties à Bordeaux et face à Monaco.

 

Crédit image une : But Football Club 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire